Rénover sa salle de bain : quelles sont les étapes à suivre ?

La salle de bain est cette pièce de la maison où nous allons pour mieux soigner notre corps. À l’image du corps qui en ressort, elle doit être aménagée pour toujours paraître sur son beau jour. Si votre salle de bain ne présente plus l’aspect plaisant d’antan, vous devez penser à la rénover. Toutefois, cette rénovation ne pourra pas se faire en un clin d’œil. C’est une suite d’étapes que vous devez suivre et dont le présent article fait mention. Lisez plutôt !

Avant tout, on fait le point

La salle de bain n’est pas l’une des plus grandes salles de votre somptueuse demeure. Toutefois, elle mérite bien votre attention, car vous y rendez tous les jours. Pour la rénover alors, vous devez faire le point des problèmes à résoudre dans la salle. À cet effet, demandez-vous pourquoi voudriez rénover. Cela peut juste être pour améliorer le confort ou résoudre des problèmes plus sérieux comme une mauvaise circulation de la chaleur. Après cela, vous allez identifier les types d’ouvriers qui viendront pour le travail. À noter que la salle de bain est la seule pièce qui fait intervenir, le menuisier, le plombier, l’électricien, le carreleur et le peintre.

La question du budget

Une fois que vous avez effectué votre point, vous devez maintenant évaluer ce que vous coûteront les travaux. Ici, vous prendrez en compte le montant que vous aurez à verser aux travailleurs et le coût des matériaux nécessaire à votre rénovation. N’oubliez pas de choisir des matériaux de qualité pour vos travaux. Aussi, vous prendrez en compte la dimension de votre pièce dans le budget. Une estimation moyenne vous amène à près de 2500 $ pour rénover entièrement une salle de bain.

L’aménagement de la salle

Pour aménager votre salle de bain, vous tiendrez compte de l’emplacement des portes et fenêtre, de l’arrivée des eaux, des prises électriques, etc. Aussi, vous devez penser à ce qui fournira un bon décor à votre salle. Il s’agit ici de l’éclairage, le revêtement des sols et murs, etc. Vous devez alors choisir votre éclairage pour que votre confort soit optimal. Vous pouvez mettre des spots en haut de votre baignoire ou encore une lumière face et diffuse au-dessus de votre lavabo. Les équipements sanitaires que vous aurez à poser seront choisis en tenant compte du nombre de personnes qui exploitera la salle de bain. Par ailleurs, vous pouvez créer une bonne ambiance dans ladite salle en choisissant bien les matériaux, les couleurs ou même les textures. Cela appelle à choisir des accessoires convenables. Pour un style zen, par exemple, vous miserez sur les tons gris et des sanitaires ayant une forme épurée avec des accessoires exotiques.

Le revêtement du sol et des murs

Le sol de la salle de bain doit bien résister à l’humidité et aux produits que vous utiliserez pour son nettoyage. Pour son revêtement, vous choisirez des matériaux comme carrelage antidérapant, le parquet stratifié, le vinyle, etc. En ce qui concerne le mur, vous devez éviter l’apparition des tâches d’humidités ou de moisissures en optant pour un carrelage non poreux comme revêtement. Toutefois, vous pouvez opter pour la peinture qui est lavable et qu’on peut redécorer à tout moment. Mais, vous devez choisir une peinture pour cuisine et salle de bain, car elle a les propriétés nécessaires pour pallier les moisissures.

Comment décorer son intérieur comme un professionnel ?

Le confort à l’intérieur d’une pièce qu’elle soit résidentielle ou à usage professionnel ne dépend pas que de ses dimensions ou du mobilier s’y trouvant. Il faut aussi y ajouter une petite touche décorative. Pour cela, la possibilité vous est offerte de faire appel aux services d’un professionnel de la décoration d’intérieur. Mais si vous souhaitez économiser de l’argent, il serait préférable de le faire vous-même. Comment réussir dans ce cas à dissimuler les signes d’amateurisme et obtenir une décoration d’intérieur professionnelle ? Voici quelques éléments de réponse.

Faire une bonne association des couleurs

Bien décorer son intérieur suppose avant tout que vous savez associer les couleurs de sorte à obtenir un résultat harmonieux. Les couleurs et les gouts n’étant pas des sujets de discussion assez objectifs, chacun est donc libre de choisir celles qui lui plaisent. Il faut toutefois veiller à ne pas assembler plus de trois couleurs différentes dans une même pièce. Vous pouvez par contre opter pour une teinte de couleur, mais avec des intensités différentes. Pour bien choisir les couleurs, il faudra aussi tenir compte de certains éléments, l’éclairage naturel de la pièce à décorer et ses dimensions. L’idée consistant ici à obtenir un univers où vous vous sentirez pleinement à votre aise.

Tenir compte de la pièce à décorer

Toutes les pièces d’une maison ou d’une entreprise ne peuvent pas être décorées suivant les mêmes standards. Elles ne servent en effet pas les mêmes finalités et ne sauraient donc être aménagées de la même manière. Il s’agira donc dans un premier de définir l’usage que vous souhaitez faire de chaque pièce afin de choisir les éléments décoratifs nécessaires. Pour une cuisine par exemple, il n’est pas besoin de penser à des tableaux.

Mais ceux-ci peuvent être nécessaires dans une salle de vie ou dans une bibliothèque. Des paramètres comme le sexe et l’âge de l’occupant de ladite pièce peuvent aussi aider dans la prise de décision. Si malgré cela vous peinez à trouver de l’inspiration, il serait de bon ton de pouvoir consulter les blogs de spécialistes du design d’intérieur.

Tenir compte du style de décoration adopté

Il existe autant de possibilités de création de décors qu’il y a de style de décoration. Par ailleurs, chaque style de décoration a des codes qui lui sont propres. Ceci implique qu’il existe des couleurs à prioriser pour les travaux de revêtement. Il faut donc étudier chaque style de décoration afin d’identifier celui convient le mieux à vos attentes. Il s’agira par la suite de choisir les accessoires adéquats pour embellir le décor. Pour trouver les bons articles, il faut savoir ce que vous recherchez.

Mais, en plus de cela, vous devez apprendre à observer votre environnement immédiat. Il est en effet possible d’y puiser son inspiration et de concevoir un style agréable et chaleureux. Il faut aussi veiller prendre en compte vos préférences, car avant tout, c’est de votre confort que tout cela dépend. L’intégration de plantes dans le décor pourrait aussi se révéler utile.

5 conseils pratiques pour avoir un beau jardin

Il est toujours souhaitable d’avoir un espace vert chez soi, où on pourra passer d’agréable moment avec ses proches. Aussi, un jardin rend plus beau votre domicile, mais quand il est encore bien entretenu sans effort, cela est encore plus remarquable. Cela dit, vous devez prendre soin de votre jardin pour votre plaisir. Existe-t-il alors des astuces pour avoir un jardin plus beau que jamais ? Le présent article s’attellera à vous livrer 5 précieux conseils pour avoir un beau jardin.

Avoir le bon matériel

Que vous soyez un jardinier expert ou un novice, vous devez forcément avoir le bon équipement pour bien embellir votre jardin. En effet, sans matériel de travail, vous ne pourrez apporter aucun changement à votre jardin. Ces matériels avec un peu d’application vous aideront à peaufiner vos travaux jardiniers. Entre autres, vous aurez besoin d’une tondeuse, d’un taille-haie et aussi d’un broyeur de végétaux. Il faut noter que les matériels de travail à choisir doivent bien être résistants et adaptés à l’intensité du travail à abattre.

Savoir utiliser les matériels

Vous ne frapperez pas toujours la porte des professionnels chaque saison pour venir arranger votre jardin. Dès que vous avez en votre possession les matériels adéquats, allez à la quête de la connaissance en apprenant à vous en servir. Cela dit, vous devez vous faire former dans l’utilisation de ces matériels ou avoir des conseils chez vos fournisseurs. Ces derniers pourront vous conseiller sur le nécessaire à connaître sur l’utilisation de chaque matériel. Ainsi, vous gagnerez votre indépendance et travaillerez en toute liberté dans votre jardin.

Connaître son sol et son climat

Tout ne pousse pas sur les mêmes sols et suivant les mêmes climats. Il est alors important de connaître la nature du sol de votre jardin pour savoir quoi planter. Aussi, en connaissant la pédologie de votre sol, vous saurez le compost à utiliser pour que vos fleurs germent convenablement. À cet effet, vous pouvez contacter un spécialiste pour connaître la nature de votre sol. Quant au climat, il intervient également dans la croissance des plantes. Alors, vous devez vous renseigner sur le climat de votre région pour choisir des types de fleurs dont il favorisera bien la croissance.

Choisir les bonnes fleurs

Une fois les deux précédentes conditions prises en compte, vous pouvez maintenant choisir vos fleurs. Dans le choix, n’oubliez surtout pas de penser aux différents mélanges qui enjoliveront votre jardin. Les fleurs à choisir doivent correspondre à la définition que vous avez d’un beau jardin. Par ailleurs, vous pouvez aussi opter pour des fleurs qui poussent vite et des plantes qui vous aideront à former des haies. Une fois que vous avez choisi vos belles fleurs, vous allez passer à leur ensemencement qui doit se faire au printemps. N’oubliez pas de disposer les fleurs pour que votre jardin soit bien aéré. Prenez alors soin de bien délimiter l’espace.

Entretenir son jardin

C’est l’entretien du jardin qui lui permettra de garder sa beauté. Alors, servez-vous des outils énumérés au premier point de ces conseils pour assurer régulièrement l’entretien du jardin. Ils vous aideront à tondre vos gazons, à élaguer vos fleurs et arbustes pour donner une belle forme à vos haies. Aussi, enlevez tous les herbes qui n’ont pas leurs places dans votre jardin et qui poussent aléatoirement. Dès lors, votre jardin sera plus aéré et paraîtra plus beau. Enfin, pensez à installer un système d’irrigation qui vous facilitera l’arrosage des plantes pour in fine bien les nourrir en eau.

 

Construire sa maison : comment facilement y arriver ?

La construction de votre propre maison devrait bien vous mettre la joie au cœur. Cependant, entre projet et réalisation, il y a un grand faussé qui donne matière à stresser. Mais, tout devient facile lorsque l’on sait où on va. En effet, lorsque vous maîtrisez bien les étapes pouvant conduire à l’obtention de votre maison bien construite, construire sa maison devient facile. Le présent article vous détaillera les points clés pour anticiper la construction de votre maison, quand bien même c’est encore un rêve.

Bien choisir le terrain

Votre maison sera forcément construite sur un terrain. Alors, il est très important de bien choisir votre terrain en prenant bien le soin de vérifier qu’il n’est pas sujet à des litiges. Par ailleurs, le terrain que vous devez choisir doit être bien constructible. Vous pouvez solliciter ici l’aide d’un géotechnicien qui fera l’étude du sol. Aussi, vous devez connaître les conditions dans lesquelles il faut construire sur le terrain en prenant connaissance des règles d’urbanismes du milieu. Il est aussi bon de prendre un terrain à proximité des commodités.

Le plan et le budget de construction

Si vous n’avez pas un réel plan de construction, vous pouvez vous servir des catalogues des constructeurs de maisons individuelles. De même, vous pouvez vous diriger vers un architecte pour la conception d’un plan lorsque votre surface est supérieure à 170 m². Toutefois, veillez à ce que votre plan respecte les normes en vigueur notamment la norme RT2012. Pensez à bien vérifier la taille et l’emplacement des fenêtres avant de valider le plan. Aussi, projetez-vous dans l’avenir pour voir si votre plan s’adaptera aux futurs changements. Le budget de construction doit être bien défini avant que vous que les travaux démarrent. Ici, vous devez ajouter une rallonge d’au moins 10 % au budget calculé, pour couvrir les imprévus.

Par ailleurs, vérifier si vous pouvez avoir des aides financières pour financer votre projet. Avec le plan de construction, vous pouvez déjà demander votre permis de construire. Cela doit être en votre possession avant que vous ne démarriez les travaux.

La construction proprement dite

Dès que vous avez votre permis de construire, vous pourrez démarrer la construction de votre maison. Si vous n’avez pas le temps nécessaire pour superviser les travaux de fond en comble, vous devez assigner cette responsabilité à un maître d’œuvre. Toutefois, tâcher de choisir quelqu’un en qui vous pouvez avoir entièrement confiance. Il est impérieux également que vous passiez régulièrement sur le terrain pour vérifier l’évolution des travaux. Cela dit, vous ne devez pas faire aveuglement confiance à quelqu’un.

En outre, exigez fréquemment des réunions de chantier et des comptes rendus pour recueillir l’avis et la motivation des uns et des autres. Enfin, vous devez signer un contrat de construction de maison individuelle qui vous protège contre le non-respect du délai de livraison et bien d’autres choses. Lorsque les travaux sont finis, vous devez vérifier la maison entière et voir si tout est conforme au plan de départ. Vous avez 8 jours pour faire le point de vos réserves. Enfin, n’oubliez pas d’assurer votre maison.

Rénovation de maison : les travaux à privilégier

Pour mettre en location ou vendre votre bien immobilier, vous devez passer à sa rénovation lorsque cette dernière ne présente plus son bel aspect d’antan. À cet effet, vous pourrez faire des travaux de décoration ou de gros travaux pour le présenter sur son meilleur jour pour vous ou l’acquéreur potentiel. Alors, quels sont les priorités ou les travaux que vous devez privilégier pour lui redonner un éclat et de la valeur ? Découvrez dans cet article les travaux que vous devez considérer.

Les travaux à prioriser

Bien avant de passer à la rénovation de votre maison, vous devez adopter un nettoyage général qui prendra en compte toutes les parties. Après cet entretien, si votre construction est ancienne, vous devez faire un contrôle afin de vous assurer du bon état de marche vos différentes installations. Entre autres, vous allez tenir compte de l’installation de plomberie, d’électricité, de chauffage, de serrurerie et de ventilation. Par ailleurs, vous devez être convaincu que lesdites installations sont toujours conformes aux normes. Ainsi, vous pourrez faire un inventaire des travaux qui sont essentiels à réaliser. Sachez que l’effectivité de ces tâches vous aidera à rapidement trouver un potentiel acquéreur, puisqu’il s’agit des travaux qui pourront combler leurs attentes.

Pour donner un aspect et une réalité séduisante à votre domicile, vous pourrez peindre vos murs avec des couleurs vives et tendance. En outre, vous devez dépenser dans les travaux d’isolation, dont la substitution de fenêtres et le changement du mode de chauffage. Aussi, vous arrangerez l’isolation des murs et de la toiture de votre maison. Là, en cas de vente, vous pourrez immédiatement et bien la vendre puisque ces travaux rendent attrayante votre maison et augmente sa valeur. En effet, lorsque votre bien immobilier est bien isolé, soyez sûr que vous aurez à vos pieds plusieurs acquéreurs.

La facture énergétique est impactée positivement et il en est de même pour leur confort. Autrement dit, les travaux d’isolation mettent les potentiels acquéreurs ou vous-même à l’abri des dépenses énergétiques supplémentaires. Maintenant que vous savez ce qu’il y a lieu de faire, connaissez-vous qui toucher ?

Travaux de rénovation : qui devez-vous joindre ? 

Pour la bonne réalisation de vos travaux de rénovation, vous devez la confier à des professionnels du métier ou à une entreprise spécialiste. Autrement dit, vous ferez appel à des professionnels expérimentés du domaine qui vous offriront des finitions impeccables et irréprochables. Ces derniers sont en mesure non seulement de vous prodiguer des conseils, mais aussi de vous suggérer des devis qui s’adaptent à votre budget. En effet, lorsque vous leur confiez ce projet, ils savent l’évaluer et examinent bien l’état de votre installation pour que vous viviez en toute sécurité.

À titre indicatif, il se pourrait qu’il existe des canalisations bouchées dans lesquelles stagnent les eaux au niveau de la salle de bain ou de cuisine. En contactant les spécialistes d’une entreprise de plomberie pas chère, vous serez soulagé de cette peine (débouchage canalisation de qualité). Un potentiel acquéreur ne peut pas intégrer votre maison sans avoir l’avis d’un plombier. Enfin, vous devez aussi contacter les experts des différents travaux d’électricité, de peinture, d’isolation et de chauffage. Ainsi, vous serez sûr que votre maison ne présente plus aucun problème et pourra être cédée plus aisément.

 

Construction de piscine : quel modèle choisir ?

La piscine est l’endroit idéal pour les moments de détente en famille ou entre amis. Cependant, il n’est pas toujours facile de choisir le bassin le plus adapté à son logement et répondant à ses besoins. Voici un comparatif des principaux modèles de piscine disponibles sur le marché.

La piscine enterrée

La piscine enterrée est le type de piscine le plus répandu. Il s’agit d’un bassin qui est installé de manière définitive et qui fait ainsi partie intégrante de la maison. La plupart des modèles de piscine enterrée sont onéreux. Il faut un investissement relativement important et l’entretien revient plus cher que celui des autres types de piscines. La piscine enterrée a néanmoins plusieurs avantages. Le premier est la diversité des techniques de construction. On distingue les solutions telles que la piscine enterrée en béton, la piscine enterrée avec une coque semi-rigide et la piscine creusée en kit. La piscine enterrée en béton est la solution qui dure le plus longtemps. En effet, on recouvre le béton d’un enduit spécial ou d’un liner.

De plus, vous pouvez vous faire construire une piscine en béton sur mesure en fonction de vos envies et de votre budget. Mais l’installation d’une piscine en béton prend du temps et nécessite le recours à des professionnels avérés. La piscine enterrée avec coque semi-rigide quant à elle a une durée de construction plus courte. Mais, il n’est pas possible d’en faire réaliser sur mesure. La piscine creusée en kit est pratique et facile à installer. Elle est constituée de panneaux en acier ou de blocs creux en polystyrène sur lesquels on coule du béton.

La piscine semi-enterrée

La piscine semi-enterrée malgré ses nombreux atouts demeure le type de piscine le moins adopté. En effet, d’abord sa construction est nettement moins chère que celle d’une piscine enterrée. Ensuite, une piscine semi-enterrée se marie très bien avec l’extérieur d’un logement et constitue d’ailleurs la seule option de bassin si votre jardin se situe en pente par exemple. Enfin, la piscine semi-enterrée est disponible en plusieurs modèles avec des matériaux très variés. Vous pouvez la faire construire en bois, en composite, en acier, en béton ou encore en panneaux modulaires en PVC. Nonobstant, la piscine semi-enterrée étant la plus accessible aux enfants, son utilisation peut s’avérer dangereuse pour ces derniers. Il est donc conseillé d’installer une bâche renforcée ou un accès fermé par portillon équipé d’une alarme pour protéger les enfants.

La piscine hors-sol

La piscine hors-sol constitue la forme de piscine la plus pratique et le pus économique. Elle est idéale pour les personnes désirant avoir un bassin moderne à moindre coût. La piscine hors-sol se décline essentiellement en deux modèles que sont la piscine gonflable et la piscine autoportante. La piscine gonflable convient aux enfants. En effet, elle a une petite taille et est peu profonde. Son installation est facile et rapide, mais il faut vider le bassin après chaque utilisation. La piscine autoportante pour son compte, est également facile à monter. Cependant, son design étant également étroit, les mouvements sont limités.

Pour disposer d’un bassin d’eau chez vous, vous avez le choix entre la piscine enterrée, la piscine semi-enterrée et la piscine hors-sol.

Revêtement de sol : quel matériau choisir pour un rendu chaleureux ?

Pour la rénovation du sol de votre maison, vous pouvez choisir le matériau qui vous plaira en fonction de votre budget et de l’utilisation. Entre le confort de la moquette, l’esthétisme du parquet massif et la diversité du carrelage, il y a de quoi être dans l’embarras. Quel matériau choisir pour le revêtement de votre sol ? Un petit tour d’horizon sur la question.

La moquette : un confort absolu !

S’il y a bien un point qui fait de la moquette un matériau de choix, c’est bien le confort qu’elle offre. Contrairement à ce que vous aurez pu entendre, c’est un matériau qui retient une grande partie de la poussière. Par conséquent, elle permet de garder l’atmosphère dans votre maison saine en empêchant les pollutions. Du coup, il vous suffit de passer un coup d’aspirateur pour maintenir l’air sain.

Si vous avez opté pour une moquette, vous devez en amont vérifier certaines caractéristiques d’usage : normale ou intense, domestique ou professionnel. Vous trouverez ces différentes informations sur les fiches techniques de chaque moquette. Souvent, l’épaisseur de la moquette est un signe de sa qualité. Ce matériau présente de nombreux avantages. D’abord, il est esthétique et est souvent bon marché. Vous pourrez vous l’offrir en déboursant seulement 15 à 200 € le m2 pour une en laine. Pour une synthétique, 5 à 50 euros

Le parquet massif : un revêtement de sol esthétique

Il existe trois familles de parquet. Primo, le parquet mince. Il a une épaisseur de 9 à 15 mm, ce qui le rend d’une certaine manière facile à mettre en œuvre. Si vous préférez ce type de parquet, vérifiez s’il supporte bien le plancher chauffant. Ensuite, nous avons le parquet traditionnel. Il fait au moins 23 mm d’épaisseur, on comprend pourquoi il est très résistant.

Le troisième type est les lamelles sur chant. Ce sont des planches qui font plus d’un mètre de long et dont l’épaisseur est comparable à celle des parquets traditionnels. Sa pose peut être collée et flottante. Quoi qu’il en soit, le parquet massif est un bon isolant. De plus, il rend esthétique votre sol. Pour vous l’offrir il faudra mettre la main dans la poche et pas qu’un peu. En effet, son prix par m2 est compris entre 30 à 180 €.

Le carrelage : une grande diversité de formats et de coloris

On attribue souvent le carrelage pour le revêtement de la terrasse et du sol des pièces humides comme la salle de bain. Ce matériau peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison d’autant plus qu’il s’adapte pratiquement à tous les supports. Par ailleurs, vous n’avez plus besoin d’utiliser un joint pour la pose des éléments « rectifiés ». Pour ceux qui n’en possèdent pas, il y a des joints de couleurs. L’une des particularités phares du carrelage est qu’en cas de brise, il est relativement facile à replacer. Mieux encore, il est disponible en plusieurs formats et coloris. Si l’on doit le trouver un péché c’est qu’il donne une sensation de froid et peut devenir glissant au contact de l’eau.

Que couvre l’assurance prêt immobilier ?

Sur un plan légal, souscrire à une assurance de prêt n’est pas obligatoire. Mais dans la pratique, l’obtention d’un crédit auprès d’un organisme financier est conditionnée par la souscription d’un contrat qui permet de couvrir au minimum l’emprunteur dans certaines situations. Que couvre l’assurance de prêt immobilier ? Zoom sur la question.

Le choix du contrat d’assurance

Comme nous l’avions dit un peu plus haut, assurer un prêt immobilier n’est pas une obligation sur le plan légal. Toutefois, l’obtention du prêt est conditionnée par ce contrat d’assurance. Pour décrocher ce contrat, l’emprunteur à deux alternatives.

1er : La proposition d’un contrat d’assurance de groupe par l’organisme préteur. Cela peut être une banque ou un établissement financier.

2nd : La souscription à une délégation assurance. Cela consiste à souscrire un contrat d’assurance individuelle chez un assureur de votre choix par l’intermédiaire d’un courtier.

Que couvre concrètement l’assurance de prêt immobilier ?

En ce qui concerne la couverture du prêt, les exigences diffèrent d’un prêteur à une autre. Il en est de même pour les garanties rendues obligatoires. Cela dit, un contrat de prévoyance vise à garantir le remboursement effectif du prêt contracté en cas de :

  • Décès de l’assuré par une maladie ou un accident
  • De perte totale et irréversible de son autonomie ou une invalidité définitive :

cet état correspond à l’invalidité de 3e catégorie dans le barème de la Sécurité Sociale. Ceci dit, l’assuré est reconnu totalement inapte pour exercer toute activité professionnelle. Il est donc assisté par une tierce personne pour des actes de la vie courante. Dans ces cas de figure, l’assureur remplace l’emprunteur afin de rembourser le capital restant dû.

Généralement, l’organisme prêteur exige de l’emprunteur une couverture des risques d’invalidité et d’incapacité de travail que cela soit temporaire ou définitif. Dans certains cas, il exige également la couverture de perte d’emploi. Par conséquent, le contrat couvrira les risques suivants :

  • Une invalidité permanente totale de l’assuré : cela désigne l’état d’un assuré présentant un taux d’invalidité supérieur ou égal à 66 %. Cela peut être dû à un accident ou une maladie. Quoi qu’il en soit, ce taux d’invalidité correspond à la 2e catégorie de la Sécurité Sociale.
  • Une invalidité permanente partielle : le taux d’invalidité de ce cas est compris entre 33 % et 66 %. C’est un taux d’invalidité de 1ère catégorie selon la Sécurité Sociale. L’assuré peut toutefois continuer à exercer son activité professionnelle d’autant plus que son reclassement reste envisageable.
  • Une incapacité temporaire de travail : cette couverture prend en charge les mensualités de l’assuré, quand ce dernier n’est pas dans un état physique ou psychique lui permettant de travailler. Cette garantie est souvent limitée à 3 ans et cesse une fois que l’assuré a atteint l’âge de la retraite ou 65 ans.
  • La perte d’emploi ou le chômage : comme son nom l’indique si bien elle permet de couvrir l’assuré en cas de perte d’emploi. Cette garantie n’est pas exigée par les banques. Elle a plusieurs exclusions, raison pour laquelle elle ne peut qu’être accordée aux salariées CDI.

 

Automne : 3 plantes à fleurs pour égayer votre jardin

Pour donner un nouveau visage à votre jardin, l’automne est la saison parfaite. Pendant cette saison, les fleurs et les plantes perdent leurs feuilles pour se préparer à une nouvelle floraison. Le jardin perd donc un peu de sa superbe. L’automne est aussi la saison idéale pour mettre en terre plusieurs plantes à fleurs pour apporter de la couleur à votre jardin et lui refaire une beauté. L’automne s’annonce et vous ne voulez pas perdre de temps avant de choisir les plantes à mettre en terre ? Voici quelques propositions de plantes à fleurs à planter en automne pour égayer votre jardin.

La Tanaisie : une plante aux belles touffes

La Tanaisie est l’une des plantes à fleurs que l’on retrouve dans beaucoup de jardins pendant l’automne. Elle est vigoureuse et a une pousse assez rapide. De plus, vous n’aurez pas à en planter plusieurs, car elle s’étale seule. La Tanaisie convient aux grands jardins qui ont besoin d’être garnis très vite. Cette plante peut résister au froid, et même au calcaire. Elle peut donc facilement faire la transition automne hiver sans se laisser mourir. La Tanaisie se caractérise par une touffe dense formée par des tiges d’une couleur verte foncée.

Cette plante à fleurs d’automne se caractérise aussi par une floraison très odorante qui rappelle les beaux jours. Notons aussi, que la Tanaisie ne joue pas uniquement un rôle décoratif. En effet, le parfum libéré par cette plante est composé de plusieurs actifs qui lui permettent de repousser naturellement les insectes. Plantée à côté des autres fleurs, la Tanaisie les protège contre les insectes qui peuvent s’y réfugier. Elle est donc un insecticide naturel et puissant.

La Pivoine : la plante aux fleurs multicolores

La Pivoine est une plante à fleurs dont la floraison a lieu en principe au printemps. Cependant, elle peut aussi fleurir normalement pendant l’automne et apporter de la couleur à votre jardin. Elle se caractérise de plusieurs façons en fonction des variétés. La Pivoine peut avoir des fleurs doubles, semi-doubles ou encore simples. Ces fleurs peuvent former des boules d’une taille non-négligeable qui varie entre 10 et 25 cm de diamètre.

Pendant sa floraison, la Pivoine propose une diversité de couleurs à votre jardin. Elle ne s’enferme donc pas dans un registre précis de couleur. Il vous faudra attendre sa floraison pour voir les couleurs qu’elle développe. A titre d’information, il est important de préciser que la Pivoine doit être manipulée de façon consciencieuse. Ses graines et ses fleurs peuvent être toxiques. En prenant les précautions de base comme le port des gants, d’un tablier, d’un cache-nez et autres, tout devrait pouvoir aller.

Le Réglisse : la plante à la saveur extra

La Réglisse est une plante à fleurs particulièrement célèbre partout dans le monde. Elle entre dans la préparation de diverses nourritures et est commercialisée à grande échelle au niveau mondial. Ses racines peuvent être consommées directement à cause de leur saveur bien douce. Elle se caractérise par une belle couleur violette et un léger parfum qu’on ressent parfois en s’approchant.

 

Comment financer la réalisation des travaux dans une maison

Pour procurer un confort optimal aux habitants, une maison doit être bâtie de la manière la plus appropriée qui soit. Si elle est ancienne, il faut y effectuer des travaux de rénovation afin de lui redonner vie. Toutefois, les fonds ne sont pas toujours disponibles pour satisfaire à ces exigences, encore que les travaux immobiliers demandent parfois de gros moyens financiers. Pour résoudre ce type de préoccupation, vous pouvez solliciter un prêt, mais comment procéder ? Le présent article servira de réponse à cette interrogation.

Étudier plusieurs devis

Il est recommandé de solliciter les services de plusieurs professionnels du bâtiment pour vous proposer des devis lorsque vous décidez d’effectuer des travaux dans une maison. Ainsi, vous aurez une fourchette de propositions de prix parmi lesquelles vous ferez le choix le plus avantageux. Un choix judicieux doit se baser sur les offres techniques et financières de chaque professionnel. Mais avant de décider de la signature du contrat d’exécution avec votre prestataire, il est conseillé de chercher à bien le connaitre. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’internet ou du bouche à oreilles pour obtenir les informations qui garantissent le sérieux et les compétences de ce dernier.

Solliciter un emprunt immobilier

Lorsque vous décidez de souscrire à un crédit immobilier, beaucoup de possibilités s’offrent à vous et très souvent vous avez l’embarras du choix. Le moyen le moins contraignant et le plus rapide pour obtenir ce type d’emprunt est le simulateur de prêt immobilier. Il demeure la meilleure alternative pouvant vous permettre de connaitre les informations nécessaires pour obtenir le financement des travaux de votre maison. Ces informations sont entre autres :

  • Votre capacité d’emprunt ;
  • Le montant de vos mensualités ;
  • La durée du crédit ;
  • Les frais du notaire ;
  • La typologie d’offres de prêts immobiliers ;
  • Le taux de crédit immobilier…

Pour réaliser une simulation de prêt immobilier, vous devez impérativement renseigner les informations liées à votre projet et celles concernant votre profil d’emprunteur. Le simulateur de crédit immobilier est simple. Il vous permet d’apprécier un panel de proposition de crédit de courte et longue durée.

Après une simulation bien effectuée, vous pouvez solliciter votre emprunt auprès de la banque ou du préteur de votre choix. De manière générale, pour convaincre une banque à octroyer un prêt, il faut constituer un dossier pertinent. Ce dossier doit comporter vos deux derniers avis d’imposition, votre bulletin de paie des 3 derniers mois, un relevé de compte bancaire, votre pièce d’identité, etc. Outre le crédit immobilier, plusieurs moyens sont disponibles pour vous permettre de financer les travaux de votre habitat :

  • Les crédits travaux sous forme de prêt personnel ;
  • Le crédit travaux à taux 0 ;
  • Prêt amélioration habitat ;
  • Les subventions de l’anah

En somme, pour financer la réalisation des travaux d’une maison, faites appel à minimum 3 professionnels du bâtiment pour vous proposer des devis. Une étude approfondie de ces devis vous permettra de choisir celui qui répond à votre budget. Une fois le devis élaboré, vous disposez de plusieurs moyens pour réaliser vos travaux.

 

Quelques exemples de constructions qui donneront de la valeur à votre maison

Pour donner plus de valeur à votre maison et lui offrir une présentation particulière, quelques constructions doivent être faites. Vous avez un large choix que vous pouvez étudier. Cependant, tout dépend des moyens que vous êtes prêt à investir pour vivre dans une maison qui n’a pas une allure ordinaire. En effet, certaines des constructions peuvent coûter très chères. Il faudra donc être réaliste en prévoyant un budget à la hauteur des constructions que vous envisagez de faire. D’ailleurs, voici pour vous quelques propositions de constructions dont vous pouvez vous inspirer.

Faire construire une piscine

La piscine est une construction dont on ne regrette jamais la mise en place. Une maison avec piscine sera forcément plus attractive sur le marché, si un jour vous décidez de la vendre. Avoir une piscine chez vous vous donnera toujours envie de passer plus de temps dans votre maison. En été, vous vous direz que vous avez fait le bon choix, car vous pourrez bronzer au bord de votre propre piscine sans être dérangé.

Si la piscine est la construction sur laquelle votre choix s’est arrêté, alors tâchez d’en faire une au design moderne. Bien que ce soit la présence de la piscine qui donne de la valeur à une maison, son design compte aussi pour beaucoup. Il existe aujourd’hui, des piscines très belles que vous pouvez faire construire à moindre coût. Vous n’avez pas forcément besoin d’avoir un budget colossal pour faire construire une piscine moderne et belle. Vous hésitez encore ? Demandez vite des devis pour commencer la nouvelle aventure.

Aménager un jardin

Le jardin est une construction qui ne vous coûtera pas beaucoup d’argent. Lorsque vous disposez déjà d’un espace pour son aménagement, vous n’aurez plus à dépenser grand-chose. L’aménagement d’un jardin peut devenir très coûteux seulement si l’espace que vous envisagez d’utiliser est déjà occupé par une autre construction. Dans ce cas, il faudra d’abord raser la parcelle et la remettre à neuf. Si par exemple, elle était occupée par un terrain de basket, il faudra retirer tout le ciment, ainsi que les cerceaux. Ces travaux préalables peuvent demander un budget spécial.

Hormis ces détails, aménager un jardin apportera plus de gaieté à votre maison. Les enfants pourront s’amuser sur la pelouse et vous pourriez même y faire des pique-niques en famille.

Créer un lac artificiel et/ou une fontaine d’eau

Les lacs artificiels et les fontaines d’eau sont des constructions qu’on voit rarement dans les maisons, car elles nécessitent beaucoup d’entretien. Néanmoins, elles apportent un grand plus à une maison lorsqu’elles y sont présentes. Le problème, c’est qu’il faut avoir assez d’espace chez soi pour se le permettre. Si vous en avez les moyens et surtout l’espace, n’hésitez pas à opter pour ces constructions.

Aménager une terrasse

Aménager une terrasse chez soi, on sait tous combien cela peut être utile. Une terrasse apporte non seulement de la valeur à la maison, mais aussi plus d’espace. Elle représente le parfait espace détente pour prendre l’air dehors lorsque les saisons chaudes arrivent enfin.

Quel type de piscine choisir quand on manque d’espace ?

Quand vient le moment de se détendre, de se déconnecter de l’ordinaire, de vivre de bons moments en famille ou entre amis, la piscine est le meilleur allié. Comment ne pas l’avoir quand on sait qu’elle évite la routine, le stress et permet de faire du sport (natation) tranquillement dans son jardin ? En bref, les avantages que procure une piscine sont multiples, et il en existe de grande et de petite taille. Ce qui permet à chaque propriétaire de trouver le modèle adapté à son espace. Cependant, voici les types de piscines adaptées aux petits espaces.

Quels sont les types de piscines disponibles sur le marché ?

La piscine donne non seulement un aspect esthétique à une maison, mais aussi elle procure un plaisir immense aux usagers, surtout pendant la baignade d’été. Pour couvrir un champ large d’acheteurs, il est mis sur le marché chaque année une diversité de piscine. De fait, on distingue :

  • La piscine intérieure plus pratique pour les habitants des zones froides ;
  • La piscine à débordement très pratique et simple à entretenir ;
  • La piscine hors sol pour une installation et une utilisation aisée ;
  • La piscine biologique moderne pour conçue en tenant compte du respect de l’environnement ;
  • La piscine enterrée, la mini piscine

Quel type de piscine choisir quand on manque d’espace ?

La multiplicité de piscine ne doit pas vous faire perdre la tête pendant votre achat. Au contraire, c’est un avantage à prendre à son compte pour faire le choix le plus réfléchi qui soit. La logique voudrait que le premier critère de choix d’une piscine soit tourné vers l’espace que l’on dispose. Si vous choisissez un produit en tenant compte de son caractère luxueux, son utilisation peut générer des regrets plus tard. En effet, s’il est trop imposant, il pourrait devenir très encombrant pour votre petit espace.

Pour éviter cet état de choses, nous vous conseillons de choisir la mini piscine. C’est un type de piscine très esthétique et disposant d’un bon rapport qualitéprix. Toutes ces caractéristiques n’enlèvent en rien sa durabilité. De plus, pendant la baignade, elle vous donne l’impression de profiter d’une grande pièce d’eau.

Envie de profiter d’une piscine sur mesure ? Choisissez la piscine enterrée. L’avantage ici est qu’elle s’intègre à chaque milieu donc à tout type de jardin. Il vous suffit de la faire construire chez un bon fabricant selon les formes, lesdimensions et le style appropriés à votre espace. Elle peut être réalisée avec le matériau de votre choix. La piscine enterrée peut être effectivement conçue en acier, en béton ou en polyester. Une piscine sur mesure est la meilleure alternative pour jouir pleinement de votre espace, quelle que soit sa petitesse.

Tout le monde n’a pas la capacité financière pour s’offrir une grande maison ou un grand jardin. Néanmoins, tout citoyen a droit à une piscine. Même si vous disposez d’un jardin de 10 ou de 50 m2, vous pouvez profiter d’une belle piscine tranquillement chez vous. Pour satisfaire à ce désir, optez pour les mini piscines ou faites-vous confectionner une piscine sur mesure.

Achat ou construction de maison individuelle, quelle option choisir ?

Pour devenir propriétaire d’une maison individuelle, vous n’êtes pas obligé de tout faire construire vous-même. Si vous êtes dans un cas d’urgence, vous pouvez tout simplement acheter une maison déjà construite. Un futur propriétaire a donc le choix entre construire lui-même sa maison ou l’acheter parmi celles en vente sur le marché. Vous envisagez de devenir propriétaire de votre propre maison ? Quelle option vous convient le plus ?

Acheter sa maison individuelle : ce que vous devez savoir

L’achat direct de sa maison individuelle est un investissement qui présente plusieurs avantages. L’un des tous premiers avantages est que vous n’aurez pas à vous occuper de toutes les tracasseries relatives aux travaux. En gros, vous n’aurez pas à chercher vous-même chaque professionnel et à négocier les prix des prestations. En achetant votre maison, vous n’avez pas non plus à coordonner l’évolution des travaux et veiller à ce que le matériel soit acheté en bonne quantité.

Un autre avantage est que vous pouvez intégrer dès que vous achetez la maison. Ici, vous n’avez pas à attendre d’abord que la maison soit construite. Autrement dit, il ne sera plus question d’acheter d’abord le terrain et d’attendre des mois plus tard que la maison soit construite avant de pouvoir l’intégrer. Acheter sa maison est très avantageux lorsque vous faites face à un cas d’urgence qui vous oblige à quitter votre ancien logement dans les brefs délais. Toutefois, on note dans la pratique, qu’acheter sa maison n’a pas que des avantages. Ce choix peut aussi avoir plusieurs inconvénients.

L’inconvénient principal de ce choix est que vous n’êtes en rien sûr de la qualité du matériel utilisé pour la construction. Vous pouvez donc acheter une maison mal construite, qui n’a pas de bonnes fondations, et qui montre des insuffisances à certains endroits.

Choisir d’acheter sa maison individuelle n’est pas un mauvais choix, mais il faut savoir s’y prendre. Il est important de faire plusieurs enquêtes sur la maison et d’en visiter chaque coin et recoin, afin de relever les insuffisances dès le départ. A ce moment, vous aurez encore le temps de porter votre choix sur une autre maison, voire même de choisir une autre option.

Construire sa maison : la meilleure option ?

Pour plusieurs propriétaires, construire soi-même sa maison est la meilleure option. En effet, lorsque vous construisez vous-même votre maison individuelle, vous êtes au cœur de chaque décision. Vous choisissez l’emplacement du terrain, les professionnels qui travailleront, le montant à investir au total, et surtout la qualité des matériaux. Aussi, chaque détail de cette maison sera intégré selon vos goûts. Vous déciderez de l’architecture, des motifs, et de tout ce qui rendra agréable votre vie dans votre maison.

Il est important de préciser que tout comme l’option de l’achat, celle de la construction de sa maison n’a pas que des avantages. L’un des inconvénients de la construction est d’ailleurs le possible survenu d’imprévus qui peuvent retarder l’évolution des travaux. On compte parmi ces imprévus le climat et la météo.

 

Comment réussir votre décoration murale sans en faire trop ?

Une bonne décoration d’intérieure passe d’abord par la décoration des murs, car ce sont les murs qu’on voit en premier en entrant dans une pièce. Les murs déterminent l’ambiance de la pièce. Lorsque les murs d’une pièce sont ternes et sans vie, la décoration d’ensemble ne se remarque que très peu, même si elle est très belle. Pour une décoration plus vive et plus complète, nous vous disons comment décorer vos murs sans en faire trop.

Une décoration murale classique

Pour réussir une décoration murale, les classiques sont les meilleures bases. Elles vous permettent de partir de ce qui a déjà été fait et est reconnu. Parmi les classiques populaires, on retrouve l’affichage des tableaux en tout genre et des photos. Les tableaux doivent être épurés et expressifs pour faire une bonne décoration. Certains tableaux ne sont pas très expressifs et peuvent intriguer les invités. Vous pouvez faire un mélange de concepts ou utiliser un concept unique.

Comme mélange de concepts, vous pouvez vous baser sur des tableaux qui montrent des paysages, des fleurs, ou encore des portraits. Comme vous pouvez le deviner le concept unique consiste en l’affichage d’un ensemble de tableaux qui renvoient à une même vision. Si vous optez pour le mélange de concepts, il est important de savoir mélanger. Tous les mélanges ne renvoient pas forcément une belle image des murs et ne les mettent pas en valeur.

Un autre classique est l’exposition des photos personnelles sur un mur tout entier. Toutefois, les cadres des photos ne doivent pas être très grands. L’utilisation des petits cadres permet d’économiser l’espace pour exposer plus de photos. Le mur de photos peut être un mur à l’entrée de la pièce pour un accueil plus chaleureux. Dans certaines maisons, les photos sont placées le long du mur qui longe les escaliers. Ce type de décoration bien que classique n’a jamais perdu de sa superbe.

Lorsqu’elle est bien faite, la décoration murale doit être réussie et sans excès. Il ne sert à rien de mettre l’ensemble de vos pièces sur un seul et unique mur, car il risque d’être surchargé. Plus la décoration est épurée, plus elle passe facilement.

Oser la modernité

Une décoration murale réussie, c’est aussi oser la modernité. Il est bien de sortir de la décoration classique et d’explorer de nouveaux horizons. Vous pouvez décorer vos murs avec du papier peint. Il existe de nos jours des papiers peints qui sont plus beaux et plus agréables à la vue.

Pour une décoration plus fun, vous pouvez aussi utiliser des accessoires qui ont été faits maison. Les assiettes peuvent aussi être utilisées. Pour le faire, vous pouvez faire des dessins de peinture à l’intérieur de chaque assiette avant de l’accrocher. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser des assiettes de même type ou de la même couleur au mur. Si l’idée des assiettes ne vous plaît pas vraiment, l’alternative des stickers s’offre aussi à vous. Le choix est large et les stickers peuvent être très fun.

Quel style de construction pour sa maison individuelle ?

Construire sa maison individuelle, c’est investir dans chaque matériau qui sera utilisé et c’est franchir un cap important dans sa vie. Il est donc essentiel que le style de la maison soit bien choisi et étudié dans les moindres détails. Le choix du style de votre maison sera assez complexe, car il existe plusieurs styles qui sont aussi beaux les uns que les autres. Voyons les styles courants et qui ont fait leur preuve. Vous y trouverez sûrement votre bonheur.

Une maison RT2020 ou plutôt une maison RT2012

Si vous devez choisir un style de construction pour votre maison individuelle, les styles RT2020 et RT2012 sont les meilleures recommandations. Ici, il ne s’agit pas juste de l’architecture de la maison et de comment elle sera présentée. Cela va bien au-delà. Il s’agit ici, de la qualité de la maison et de sa faculté à respecter l’environnement. Que vous choisissiez une construction selon la norme RT2012 ou une construction selon la norme RT2020, votre maison sera écologique. Bien que la norme RT2012 ait encore quelques lacunes, les maisons construites dans son respect sont écologiques.

La norme RT2020 prône une plus grande production d’énergie par les maisons tout en consommant moins. Ces styles de maison correspondent donc aux nouvelles attentes pour sauver la planète. Ils sont l’un des meilleurs choix.

Une maison au style moderne

La maison au style moderne est celle pour laquelle la plupart des propriétaires optent de nos jours. En effet, elles offrent plus de liberté dans l’architecture et le design de l’ensemble de la maison. La toiture-terrasse et le toit plat sont à la mode actuellement. Cependant, même si le style de la maison moderne est celui qui vous plaît, vous pouvez avoir du mal à le concrétiser. Certaines régions à travers le Plan Local d’Urbanisme n’offrent pas une grande liberté de styles. Vous aurez donc à faire un tour à la mairie pour savoir de quoi il en retourne dans votre zone de résidence avant de lancer les travaux.

Le style moderne vous donne une longueur d’avance sur les futurs designs. Il est à noter que chaque construction de style moderne a sa particularité. Vous pouvez aussi retrouver un mélange de tout ce qui s’est fait ces dernières années dans une seule architecture. Certains l’appellent l’ultra-modernité. Choisir de construire une maison au style moderne n’est rien d’autre qu’un bon choix qui vous pousse à vivre dans votre époque.

Une maison au style traditionnel chic

La maison au style traditionnel refait son apparition dans les catalogues. Il sait d’ailleurs comment se faire choisir par les propriétaires au détriment des autres styles. Toutefois, ne pensez pas qu’il est juste question de tradition. Il s’agit des maisons au style traditionnel chic. Ce style est un mélange de tradition et de modernité. Les maisons bâties dans ce style ne sont pas vieillottes, mais ne sont pas non plus ultra-modernes. Les architectes parviennent à trouver le juste-milieu. C’est le style de construction idéal pour les personnes qui aiment les designs classiques.

 

Nos conseils pour choisir et installer une pompe à chaleur

La pompe à chaleur comme on peut le deviner est un appareil qui permet de diffuser de la chaleur. Elle est d’un grand secours pendant les temps froids pour réchauffer les maisons. Il en existe un large choix sur le marché, vous pourriez donc avoir du mal à vous décider. Notons que le choix n’est pas le seul paramètre, il y a aussi l’installation, car oui, elle compte aussi beaucoup. Nous vous proposons alors de suivre nos conseils que voici, pour choisir et installer une pompe à chaleur.

Comment faire son choix ?

Le choix d’une pompe à chaleur ne se fait pas à la hâte. L’essentiel n’est pas de trouver une pompe à chaleur qui entre dans votre budget tout simplement. Il faut trouver la pompe à chaleur qui correspond à vos besoins et par-dessus tout aux besoins de votre maison. Pour cela, il faut procéder étape par étape.

  • Évaluer les besoins de votre maison 

Avant de vous rendre en boutique pour acheter votre pompe à chaleur, vous devez d’abord connaître la taille de l’espace à couvrir. Il est toujours mieux d’acheter une pompe avec une puissance plus grande, qu’une pompe avec une faible puissance. Précisons que les besoins de votre maison ne seront pas évalués uniquement à partir de sa taille. Il faut aussi prendre en compte l’isolation de la maison. Une maison bien isolée pourra forcément retenir plus de chaleur qu’une maison mal isolée qui laissera tout s’échapper. Toutes ces informations sont donc à connaître avant tout choix d’une pompe à chaleur.

  • Connaître les types de pompes pour choisir celle qui convient

Maintenant que vous connaissez toutes ces informations sur votre maison, le choix ne devrait plus être difficile. Tout ce qu’il vous reste à faire est de connaître les types de pompes à chaleur pour choisir celle qui convient à vos besoins. Les pompes à chaleur pour réchauffer l’air sont faites exclusivement pour apporter plus de confort en intérieur lorsqu’il fait froid à l’extérieur. Ce type de pompe ne réchauffera rien d’autres que l’air à l’intérieur de votre maison.

Les pompes à chaleur pour réchauffer l’air et l’eau par contre vous permettront d’avoir de l’eau chaude dans la maison et de réchauffer l’air. Cela fait d’une pierre deux coups et vous sauve la vie si votre système d’approvisionnement en eau chaude est défaillant. Il y a aussi la pompe à chaleur réversible qui est une pompe 2 en 1. Cette pompe à chaleur joue le rôle de chauffage, mais aussi de climatisation. En gros, en hiver, elle vous réchauffe et en été, elle refroidie l’intérieur de votre maison.

Une installation selon le type de pompe

L’installation de la pompe à chaleur se fait selon le type de pompe. Certaines pompes à chaleur conviennent aux constructions neuves et d’autres aux rénovations. D’autres conviennent aux deux. Dans l’un ou l’autre des cas, il est important de faire appel à un professionnel pour que le dimensionnement soit bien fait.

 

4 exemples de plantes utiles à avoir dans votre jardin

Pour profiter de la présence d’un jardin chez soi, il faut avoir les plantes qu’il faut. Toutes les plantes ne jouent pas les mêmes rôles et ont différentes vertus. Voici 4 exemples de plantes utiles que vous devriez absolument avoir dans votre jardin. Surtout, n’hésitez pas à tricher ces quelques exemples pour constituer un beau jardin chez vous.

Les plantes aromatiques

Les plantes aromatiques relèvent beaucoup plus des jardins potagers, mais elles peuvent être utiles partout. Pendant toute l’année, elles libèrent leur senteur dans votre jardin et vous donnent envie d’y passer toutes vos journées. Les plantes aromatiques sont un type de plantes qui ne sont pas là uniquement pour la décoration. En effet, les plantes aromatiques sont aussi utiles dans la gastronomie. Elles servent à assaisonner et à relever le goût de certains aliments. Certaines plantes aromatiques sont mêmes les secrets de recette de certains grands chefs cuistots.

En ayant ces plantes dans votre jardin, vous n’aurez plus à les acheter dans le commerce. Aussi, vous pourrez les utiliser dans vos petits plats faits maison lorsqu’elles sont fraîchement cueillies. Comme plantes aromatiques, on a le thym, le persil, la menthe, le romarin, et le basilic qui sont très connues. A vous donc de faire votre choix selon vos goûts. Si vous n’arrivez pas à vous décider, pourquoi ne pas tout planter ?

Les plantes aux vertus médicinales

Les plantes aux vertus médicinales sont à privilégier dans votre jardin. Elles sont d’une grande utilité pour se soigner naturellement. Ne pensez pas qu’avoir des plantes médicinales dans votre jardin fait de vous une personne vieux jeu ou pas branchée. Bien au contraire, cela prouve votre maturité, car ces plantes peuvent votre permettre de vous soigner sans faire recours aux comprimés et autres. On retrouve dans cette catégorie de plantes la camomille, l’hysope et bien d’autres plantes encore. Une infusion de camomille vous permet par exemple de soulager une migraine. A travers ces plantes la nature nous guérit.

Les plantes décoratives

Les plantes décoratives comme leur nom l’indique ont une fonction unique qui est de décorer les jardins. Sans ces plantes, votre jardin sera terne, sans vie et sans couleur. Elles permettent d’apporter de l’éclat au jardin grâce à leurs couleurs vives. Les plantes décoratives ont souvent des fleurs aux couleurs les plus éclatantes. Elles ne serviront évidemment pas à relever le goût d’un repas, mais elles serviront à embellir votre jardin. Les avoir dans votre jardin vous apporte un grand plus. Elles ne sont pas difficiles à trouver, car il en existe des milliers. Dans cette catégorie, l’iris, la rose, la verge d’or, et les autres font la pluie et le beau temps.

Les plantes protectrices de jardin

Les plantes protectrices de jardin ont une présence efficace. Elles protègent le reste des plantes contre les attaques d’insectes. Ces plantes sont comme des insecticides naturels. Elles libèrent leurs actifs dans le milieu où elles sont pour repousser les insectes nuisibles. Parmi elles, on compte la tanaisie, le pélargonium, etc.

Piscine ou spa, quel est le meilleur choix ?

Vous voulez vous offrir un coin de détente à domicile, mais vous ne savez pas trop si vous préférez un spa ou une piscine ? Vous êtes tombé pile au bon endroit. Nous vous proposons un point sur les avantages et les inconvénients de la piscine et du spa pour faciliter votre choix. La piscine étant aujourd’hui un élément commun à beaucoup de maisons, vous pouvez être tenté par un spa. Reste à savoir si vous êtes réellement prêt à en avoir un chez vous ? Découvrons-le.

Piscine ou spa : avoir l’espace qui convient

Choisir entre piscine et spa n’est pas juste une question d’envie. Il fait aussi avoir l’espace qui va avec. Le spa classique comme on le connaît, ne prend que très peu d’espace. Il ne vous demandera pas d’abattre un mur ou même de raser une partie de votre belle pelouse. La piscine par contre, vous demande tout ça. Une vraie piscine nécessite qu’un grand espace lui soit consacré. A moins que vous ne vouliez qu’une piscine hors-sol, vous devez avoir de l’espace chez vous.

L’espace est donc un critère très important qui peut faire pencher la balance d’un côté ou d’un autre. Si vous n’avez qu’un petit espace de libre, le spa sera le meilleur choix, mais si un grand espace est disponible, alors va pour la piscine.

Un choix selon l’utilisation

Le choix entre piscine et spa doit également se faire en tenant compte de l’utilisation que vous comptez en faire. Êtes-vous du genre à vous prélasser toute la journée au soleil avec votre famille et vos amis ? Si oui, alors à vous la piscine bien grande et les journées détentes en famille. Seule une piscine peut vous permettre ces moments, car elle est plus grande et peut accueillir beaucoup de personnes.

Si non, alors vous êtes plutôt du genre à prendre un bain relaxant à huit clos avec votre femme/mari. Dans ce cas le spa qu’il soit classique ou de nage est l’option n°1 qui s’offre à vous. Il est parfait pour créer une ambiance romantique et passer un bon moment en tête-à-tête avec son conjoint après une longue journée de travail. Vous pouvez aussi y prendre un bain seul pour vous relaxer.

L’entretien du spa et de la piscine

Le spa et la piscine exigent un entretien minimal. La piscine nécessite un entretien hebdomadaire pour ne pas devenir un nid de bactéries. Elle doit être nettoyée de fond en comble pour supprimer les dépôts de chlore et autres. Le spa quant à lui peut être nettoyé tous les trois (03) mois. Il ne demande donc pas un entretien permanent comme la piscine.

Le choix entre la piscine et le spa doit être motivé par vos besoins et vos capacités. Le meilleur choix sera donc fait en fonction d’un certain nombre de choses. Vous êtes libre de vous offrir ce que vos moyens vous permettent sans vous ruiner et sans engager d’énormes travaux.

Logement étudiant : comment bien choisir ?

Pour entamer les études universitaires, la plupart des étudiants recherchent un logement. Il n’est pas souvent facile de trouver le logement idéal pour réussir ses études. Il faut prendre en compte plusieurs paramètres. Voici quelques conseils pratiques pour bien choisir votre logement étudiant.

Élaborez votre projet

Le choix d’un logement étudiant étant un projet, il faut au préalable l’élaborer. Cette élaboration se déroule en deux étapes principales. La première consiste à prévoir le budget maximum qu’on peut allouer à sa location. Cela oriente votre choix vers le type de logement qui vous convient et vous permet de gagner du temps. La seconde étape consiste à choisir entre les différents types de logements étudiants qui existent celui qui convient le plus. Il s’agit des résidences universitaires et de la colocation.

Par ailleurs, pour tout logement choisi il faut vérifier s’il est proche de la structure d’enseignement pour être à l’heure au cours et diminuer les frais de transport. De même, un logement étudiant proche de son université permet de profiter des commerces, des centres de santé et autres infrastructures qui entourent l’université.

Faites appel à une agence immobilière

Après avoir défini clairement votre projet, il faut se diriger vers une agence immobilière. En effet, faire confiance à une agence immobilière au lieu de vous adresser directement aux propriétaires de biens ou de faire des recherches en ligne a plusieurs avantages. D’abord, vous trouverez rapidement le logement étudiant idéal sans vous tracasser. Par la suite, en optant pour un agent immobilier, vous avez une diversité de choix de logement puisqu’il possède un large catalogue de biens proposés à la location. En dernier lieu, un professionnel de l’immobilier s’évertuera à négocier le montant du loyer afin qu’il soit le plus bas possible et ne vous réclamera des commissions qu’une fois que vous aurez trouvé satisfaction à votre préoccupation.

Effectuez la visite du logement qui vous convient

Lorsqu’un logement vous intéresse, il faut le visiter avant de le choisir définitivement. Cela permet de vérifier les commodités, les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude du logement… De plus, pendant votre visite, vous pouvez poser des questions au spécialiste afin d’éclaircir tous vos doutes. Ainsi, vous ferez le meilleur choix.

Effectuez le diagnostic de performance énergétique du logement

Le DPE d’un habitat est une étude qui permet d’évaluer sa performance énergétique ainsi que la quantité de gaz à effet de serre qu’il émet. La réalisation du DPE est exigée pour tous les logements qui disposent de systèmes de chauffage, de production d’eau chaude… Habituellement, le DPE doit être réalisé par les propriétaires de biens immobiliers et son résultat doit être affiché dans l’annonce immobilière du logement. Cependant, si l’indice du DPE n’apparait pas dans l’annonce du bien qui vous intéresse, le locataire doit le faire réaliser par un diagnostiqueur certifié. Cela permet à l’étudiant de savoir si son futur logement est énergivore et d’améliorer sa performance énergétique.

Demandez le montant de la taxe d’habitation du logement

En plus de la performance énergétique du logement choisi, il est important de se renseigner sur le montant de la taxe d’habitation. La taxe d’habitation est une taxe obligatoire qu’il faut payer quelques mois après s’être installé dans sa location. Le montant de la taxe d’habitation est spécifique à chaque ville. Vous pouvez vous renseigner auprès des autorités de la commune où est situé le logement que vous avez pris.

Pour bien choisir votre logement étudiant, prenez en compte chacun de ces conseils.

 

Décoration de salle de bains : comment bien l’effectuer ?

La salle de bains est l’une des pièces maitresses de tout logement. Ce n’est cependant pas une raison suffisante pour la décorer comme toutes les autres, puisqu’elle sert à des usages bien spécifiques. Puisque les invités de passage n’y vont que très rarement, ce n’est pas la peine de dépenser beaucoup pour sa décoration. Ce n’est toutefois pas une raison pour la négliger non plus. Comment bien l’effectuer alors ? C’est à cette question que nous proposons de répondre à travers cet article.

Choisir les solutions adaptées pour le revêtement des surfaces

Il est difficile d’imaginer une salle de bains qui n’est pas humide. Le sol et les murs de la pièce sont en effet mouillés chaque fois que quelqu’un va s’y doucher. Mais lorsque le soin n’est pas mis dans le choix des solutions de revêtements, un accident est très vite arrivé. À titre illustratif, lorsque le sol posé n’est pas antidérapant, les utilisateurs de la salle d’eau glissent plus facilement et se font du mal. Pour ce qui est des revêtements muraux, lorsque le choix est mal opéré sa durabilité n’est pas garantie. Il serait donc préférable de choisir des produits qui ne réagissent pas au contact de l’eau.

Veiller à l’harmonie des couleurs

Pour la décoration des salles de bains, les possibilités de créativité sont, énormes. De fait, il existe des carreaux avec des motifs et couleurs différents. Tout comme vous pouvez opter pour de la peinture jugée comme étant une solution très économique. Mais, quels que soient les matériaux choisis, il faut veiller à les assembler de sorte à obtenir un ensemble agréable à la vue. Les couleurs vives ou non peuvent être utilisées. L’essentiel ici étant que vous puissiez vous sentir à votre aise dans la salle de bains.

Intégrer des miroirs

Les miroirs servent à peu de choses dans une salle d’eau. Mais leur importance sur le design de la pièce ne souffre d’aucune contestation. Il est même préconisé de s’en servir pour les salles de bains avec petite surface. Dans de telles pièces, les miroirs ont un effet grossissant sur l’espace. Vous ne remarquerez donc pas l’exiguïté de la pièce. À cela s’ajoute le fait que vous pouvez installer vos miroirs de différentes manières.

Apporter votre touche de personnalisation

L’un des objectifs des travaux de décoration est de favoriser le confort des personnes utilisant les commodités d’une pièce. Apporter sa touche de personnalisation aidera donc beaucoup dans ce sens. Vous pouvez par exemple coller sur les murs vos photos et autres brochures. Mais, il faut prendre les précautions nécessaires pour éviter que le contact avec l’eau ne les endommage. Ce serait d’ailleurs une alternative très économique.

La décoration de la salle de bains prendra également en compte les travaux d’installation du kit de plomberie. Il faut ici tenir compte des dimensions de la pièce, mais aussi de ce que vous recherchez comme commodités. Aussi devez-vous penser à acheter du matériel de bonne qualité. Vous éviterez ce faisant de beaucoup dépenser pour des travaux de rénovation.