Dosage mortier parpaing : les bases

Lorsque vous élaborez un projet de construction, vous devez inclure certains paramètres lors de la réalisation. Il est essentiellement question du choix du béton dans la phase de fabrication. Il est recommandé l’usage des mortiers parpaings. Ce type de béton est également nommé moellon, aggloméré ou quéron. C’est en réalité un bloc de béton manufacturé utilisé dans la constitution des murs. C’est un matériel indispensable, car il vous permet de réaliser des économies en temps et en matériel. Voici un article qui vous expose les notions de base pour réussir le dosage mortier.

Le matériel indispensable pour la fabrication du mortier parpaings

Le mortier parpaing est devenu le matériau de construction idéal grâce à son efficacité. Cela a été possible grâce aux éléments qui a préparé son dosage et ainsi que les matériaux qui facilitent sa fabrication.

Lire également : Comment peindre un métal avec une peinture antirouille ?

La composition du mortier parpaing

Il existe plusieurs manières pour fabriquer un mortier parpaing. Mais de façon ordinaire, vous avez besoin de graviers, de ciments, du sable et du gravillon. Il est aussi possible de fabriquer une autre variété de mortiers parpaings en utilisant des matières isolantes. Par exemple, vous pouvez utiliser comme matière isolante l’argile expansée ou du schiste. C’est-à-dire de l’argile expansée puis cuite.

Il est aussi possible dans le dosage du mortier parpaing d’y ajouter de la pierre ponce. En langage courant, il s’agit des roches volcaniques poreuses. Pour en fabriquer, certaines personnes utilisent le sable siliceux, du plâtre, de la poudre d’aluminium et chaud. Vous devez essentiellement garder à l’esprit que le dosage mortier parpaing comporte quatre-vingts-sept pourcents (87%) de granulats. Il faut ajouter à ça 7% de ciments et enfin 6% d’eau.

A découvrir également : Comment choisir ses équipements pour travaux en hauteur ?

Les outils de fabrication du mortier parpaing

Pour fabriquer un béton parpaing, vous devez utiliser un certain nombre d’outils. D’abord, vous avez les pondeuses. C’est un matériel qui est utilisé pour fabriquer des blocs pleins, creux, hourdis et chaînage. La pondeuse est bonne pour la fabrication de tout type de béton. Son rôle est de presser et de déposer, de ranger des blocs au sol. Aussi, vous avez le moule manuel. C’est une technique artisanale utilisée dans la production des mortiers parpaings.

Ensuite, vous avez le coulage. C’est un outil qui vous permet de mouiller convenablement les moules. Il vous permet aussi de damer chaque couche. Sachez que le coulage est un outil essentiel dans l’humidification régulière du parpaing.

Quelques conseils pour réussir le dosage du mortier parpaing

Pour réussir un bon dosage du mortier parpaing, il est nécessaire de prendre en compte certains détails. Il s’agit notamment de l’épaisseur du béton, le bon choix du mortier parpaing pour le dosage.

Le choix de l’épaisseur idéale pour réussir un mortier parpaing

L’épaisseur de votre béton est fonction de chaque personne. Il faut noter que certaines personnes aiment produire des mortiers parpaings épais. Il y a aussi certaines personnes qui préfèrent la fabrication des bétons parpaings fine. De façon pratique, il est possible de produire des mortiers d’épaisseur 1 cm ou 2 cm. Il n’est pas recommandé de produire des mortiers trop épais.

Le choix d’un bon mortier de parpaing

D’abord, vous devez réaliser que le mortier de parpaing doit être fait avec un mortier bâtard. Avant d’opter pour un mortier parpaing, vous devez prendre en compte certains paramètres. D’abord, il est important de calculer les dimensions des fondations. Pour réussir ces calculs, la qualité du sol, la largeur des fondations ainsi que la profondeur des fondations doivent être prises en compte.

La réalisation du bon dosage le mortier de parpaing

De façon générale, les professionnels utilisent du mortier de ciment pour lier les blocs. Dans la pratique, le dosage de mortier de parpaing de maison, il vous faudra compter 25 à 30 pèles de sable. Il faut aussi un sac de ciment de 35 kg et un 17,5 litres. Lorsque vous n’avez pas la possibilité de réussir le dosage, il est mieux de faire appel à un professionnel.

En somme, le mortier parpaing, ce n’est pas un béton ordinaire. Il est beaucoup plus sollicité dans les travaux à cause de son côté pratique. Il rend le travail propre, solide et sans problème. Il faut mentionner que sa production nécessite peu d’efforts. Il est important de prendre en compte les taux de dosage pour avoir le résultat souhaité.