Laurier du Portugal : plantation et entretien

Laurier du Portugal : ce qu’il faut savoir :

Prunus Lusitanica, le Laurier portugais ou Laurier du portugal, est un arbuste saisonnier et une plante du genre Rose Prunus, originaire du sud-ouest de la France, de l’Espagne, du Portugal et de la Macao. Dans son nom botanique, la plante est appelée P. leucotomos. La plante est également connue par le nom commun de P. Lusitanceica. Ses fleurs, qui se produisent par grappes de trois, sont noires avec un reflet gris argenté et ont une odeur aromatique. Les feuilles sont coriaces et de forme ovale avec des bords blancs.

A lire aussi : Automne : 3 plantes à fleurs pour égayer votre jardin

L’arbuste pousse mieux dans un sol riche avec beaucoup de lumière. Il peut survivre en cas de sécheresse et ne nécessite pas une plantation dans grande quantité de terre. Il prospèrera sur un sol sablonneux bien drainé. Ses feuilles, une fois cueillies, peuvent être plantées à dans un pot pour remplacer les plantes qui ont été perdues. Prunus Lusitanica préfère la pleine lumière du soleil, mais se développera également très bien dans des zones partiellement ombragées.

C’est un arbuste à feuilles caduques qui ne produit qu’un nombre moyennement grand de tiges. Le nombre de tiges dépend de la hauteur de l’arbre. La croissance gracieuse et ses fleurs bleutées et lumineuses font de lui un favori parmi les paysagistes. Il est utilisé dans les parterres de fleurs et en guise de frontière. Cet arbuste fleuri de la fin du printemps au début de l’été. À mesure que l’année se déroule et que les feuilles deviennent de couleur jaunâtre, il est temps de couper l’arbuste, ce qui ne nécessite qu’une taille minimale.

A découvrir également : Les différents types de pergolas

 

Entretien des lauriers

Les lauriers d’amande (ou lauriers de palmier ou de Lorraine) ont terminé leur floraison et sont en pleine végétation.

C’est le bon moment pour tailler les lauriers

Au début du printemps , les coupes dues à la taille seront en mesure de guérir beaucoup plus rapidement qu’avec une mauvaise taille automnale car au printemps les plantes ont beaucoup plus de vigueur. Lorsque la guérison est lente, comme après une taille d’automne, il y a toujours un risque beaucoup plus élevé de maladies cryptogamiques (champignons qui pénètrent dans le bois) qui affaiblissent et finissent par tuer les plantes. Les plaies qui ne se ferment pas rapidement sont également l’entrée d’eau sur de grandes branches.

Au printemps, il est possible de couper les lauriers parce que les plantes ferment leurs plaies plus rapidement. C’est notamment le cas du laurier du Portugal.

En ce moment, vous pouvez même vous permettre de couper vos plantes de laurier ou de haies très sévèrement, afin de abaissez-les à un niveau plus accessible ou réduisez la largeur de vos haies. Votre haie de laurier sera bientôt devenue verte.

Les lauriers sont vigoureux et laissent assez facilement sur le bois grossier

Attention, ne pratiquez pas cette technique en automne, elle rend les lauriers beaucoup plus sensibles au gel.

N’oubliez pas de bien entretenir votre haie de laurier. Car si vous ‘oubliez’ de la tailler une année, ou pire deux années, alors les branches vont grossir et les arbustes vont s’étoffer. Cela ne posera pas de problème en soit mais deviendra problématique lorsque vous aurez besoin de la tailler pour limiter le volume. Vous serez alors contraint de couper tous les petites branches et donc les feuilles. Ce qui aura pour conséquence de vous laisser avec une haie dégarnies et visuellement peu attrayante.