Comment faire une terrasse en bois ?

La terrasse en bois a le vent en poupe actuellement. Elle remplace la terrasse en béton avec finition en carrelage. Le bois apporte ce charme particulier et authentique du naturel. Que vous construisiez la terrasse en bois vous-même ou qu’elle soit faite par des poseurs professionnels, voici les différentes étapes à suivre.

Concevoir la terrasse en bois

A découvrir également : 3 raisons d’apprendre le bricolage avec un coach à domicile

La conception de la terrasse est l’étape où vous allez décider de son emplacement exact, de sa forme et de ses dimensions. C’est une étape que vous pouvez faire très facilement avec un papier et un crayon. Si vous voulez aller plus loin avec les détails, vous pouvez vous amuser avec un simulateur 3D. Pour vous faciliter la tâche depuis dès les fixations jusqu’au ponçage et finitions, prévoyez le bon outil multifonction.

Préparer le terrain – le support de la terrasse

Le support le plus pratique et le plus facile à utiliser est la dalle en béton. Sinon, il faut à tout prix que le montage de la terrasse soit fait sur du sol préparé. La portance de ce sol doit être de 2 bars au minimum. Le sol doit être bien tassé et parfaitement stabilisé. Pour empêcher la repousse des végétaux, il faut couvrir le sol de bandes géotextiles.

A lire en complément : Comment réaliser l’isolation avec le film d’aluminium ?

Mettre en place les plots de support

Une fois le support bien préparé, vous pouvez passer à la mise en place des plots. Le choix de ces derniers dépend surtout de votre goût : vous voulez une terrasse surélevée ou non ? La hauteur des plots fixes peut aller jusqu’à 60 cm. Sinon, les plots les plus faciles à mettre en place sont les plots autonivelants. Notez également que vous avez sur le marché des plots réglables.

Fixer les solives de platelage de la terrasse

La pose des solives et les lambourdes se font en parallèle avec celle des plots. Notez qu’entre chaque lambourde, il doit y avoir un espacement de 50 cm au maximum. Si vous utilisez des lambourdes fines, il faut réduire cet espacement à 40 cm. Pour la mise en place, chaque bout d’une lambourde doit être posé sur un plot. D’une manière générale, la distance entre les plots doit être entre 50 à 70 cm.

Mettre en place le platelage et l’escalier

La mise en place des différentes lames de la terrasse doit être faite avec précaution. Effectivement, il faut prévoir un jeu allant de 3 mm à 12 mm entre deux lames. Lors de la mise en place des lames, il est impératif d’utiliser des cales pour que les espacements entre ces dernières soient réguliers. Par ailleurs, il y a d’autres paramètres comme le taux d’humidité maximum du bois en été et en hiver. Les normes de la DTU 51.4 vous donnent plus d’informations à ce sujet.

Effectuer la finition de la terrasse

La finition consiste à nettoyer le chantier, à mettre en place du gazon ou à aménager une jolie petite allée en pierre. Mais surtout, il consiste à apporter la touche finale à la terrasse. Après le ponçage, vous pouvez opter pour l’ajout de quelques couches d’huile de lin. Le vernis n’est pas recommandé pour la terrasse en bois. Il n’est pas résistant vis-à-vis des éléments de l’extérieur.

Show Buttons
Hide Buttons