Quel sol mettre dans une salle de bain ?

Choisir le revêtement de sol de votre salle de bain est une étape que vous ne devez pas minimiser. C’est non seulement un gage d’esthétique, mais aussi de sécurité.

Vous n’êtes pas sans savoir que l’eau est très présente dans la salle d’eau, ce qui peut présenter des risques de chute et d’accidents domestiques. Alors, quel sol mettre dans votre salle de bain ? Voici quelques conseils.

A lire également : Comment confectionner des coussins déco

Un carrelage, oui, mais lequel ?

Le carrelage est la valeur sûre pour l’aménagement d’une salle de bain. Il s’invite aussi bien sur les murs que sur le sol. Il est justement apprécié pour sa facilité d’entretien, son confort et son esthétisme. Mais il n’en demeure pas moins qu’il se décline en plusieurs sortes. Lequel choisir ?

Lire également : Comment construire un abri de jardin en bois

  • Le carrelage antidérapant, le primordial

Pour éviter donc les accidents dans la salle de bain, l’installation d’un carrelage antidérapant est conseillée. C’est un revêtement de sol qui ressemble à n’importe quel autre carrelage. Mais il est traité spécialement pour éviter les chutes et minimiser les risques de glissades.

Il importe notamment d’en mettre partout sur le sol et aussi dans votre cabine de douche si vous avez opté pour une douche à l’italienne. Ce type de revêtement peut toutefois coûter quelques euros de plus qu’un carrelage « normal ». Le prix est compris entre 10 et 60€ du m2 environ pour un carrelage antidérapant.

  • Choisir le bon style

Consultez decodemamaison.fr, si vous souhaitez plus de conseils sur le choix du carrelage pour habiller esthétiquement et simplement le sol de votre salle de bain. Il reste à trouver le bon style pour parfaire votre décoration.

La tendance penche notamment pour le carrelage imitation. Ce peut être ceux qui ont un aspect béton, pierre, bois ou marbre. Ils sont modernes et passe-partout. Sans compter que les couleurs sont plus neutres. Ce qui vous assurera une décoration qui fera l’unanimité, et ce, pour plusieurs années.

Le parquet : une autre alternative

Rarement envisagez, mais pourtant, pouvant être très esthétique : pourquoi pas le parquet comme revêtement de sol de votre salle de bain ? Cela se fait ! Il reste à trouver la bonne essence.

  • Prendre en compte l’humidité de la pièce

Si l’on a souvent du mal à envisager le parquet dans la salle de bain, c’est bien à cause de l’humidité qui est présente dans la pièce. Toutefois, il existe des revêtements de sol qui sont traités et donc parfaitement adaptés à une salle d’eau.

Il y a le bois exotique qui supporte assez bien l’eau. Tel est le cas par exemple du bambou, le teck et bien d’autres encore. Choisissez en tenant en compte de toutes les alternatives du marché. Cela peut impacter sur votre budget d’aménagement.

L’avantage du bois est qu’il n’est pas glissant, et ce, malgré la présence d’eau. Ce qui ne vous empêche toutefois pas d’utiliser des tapis pour habiller correctement votre sol.

Par exemple, si vous partez sur du teck «  pont de bateau » le prix sera généralement compris entre 35 et 75€ du m2 sans compter la pose.

  • La facilité de pose

Pour faciliter justement la réalisation de vos travaux, on vous recommande les modèles contrecollés ou à clipser. Comme leur nom l’indique, ils ne nécessitent ni vice ni clou. Ce qui vous fera économiser du temps dans la réalisation des travaux.

Pensez notamment à réaliser tous les branchements de canalisation avant de mettre en place votre revêtement de sol. Cela vous évite de faire un double chantier et garantira l’esthétisme de l’aménagement.

Show Buttons
Hide Buttons