Le secret pour calculer le nombre de marches d’un escalier

L’escalier est un ensemble de marches sur lesquelles poser ses pieds et permettent l’accès à un passage ou étage supérieure. Ces escaliers doivent respecter certaines dimensions pour jouer leur rôle dans votre nouvelle construction ou rénovation. Mais, beaucoup ignorent le nombre marches que devrait composer leur escalier et désirent le calculer. Quels sont les secrets aboutissants au calcul du nombre de marches d’un escalier ? En savoir plus à travers cet article.

Utiliser la loi de Blondel pour déterminer la hauteur idéale des marches

Pour calculer plus facilement le nombre de marches d’un escalier, il utiliser la formule de Blondel : 2h + g = 60 à 64 cm. Deux paramètres y sont impliqués : la hauteur des marches (h) et la longueur du giron (g). Pour arriver à ce résultat, chaque marche doit être d’environ 17 cm pour les 25 cm de la bande de roulement. Vous devez également connaître la profondeur et les dimensions de l’entonnoir. Par exemple, appliquer la formule de Blondel à 8 pieds donne un escalier de 15 marches.

A voir aussi : Où trouver le mot de passe WiFi RED by SFR ?

Pour Blondel, le résultat 63 assure qu’un individu peut monter les escaliers avec le moins de dépense énergétique. Ce nombre est compris entre 60 et 64 cm, c’est la fourchette qui assure un confort suffisant. Une valeur de 61 cm est souvent utilisée dans la construction. Outre la hauteur de l’entonnoir, le nombre de marches prévues dépend également de la pente de l’escalier. Mais en principe, par souci de simplicité, vous devez vous fier aux normes.

Actuellement, la pente recommandée pour les escaliers intérieurs est de 25 à 35°. Cette excellente formule vous donne la tranquillité d’esprit d’avoir des escaliers parfaitement dimensionnés sans effort. Au 17e siècle, l’architecte François Blondel calcule le rapport hauteur/marche idéal pour un escalier.

A lire en complément : Pourquoi opter pour la télésurveillance de votre maison ?

La formule de Blondel permet essentiellement de vérifier l’ergonomie de votre escalier, en choisissant les hauteurs idéales à intégrer comme données dans d’autres formules. Deux paramètres y sont impliqués : la hauteur des marches et la longueur du giron. Supposons que la de marche est de 16 cm ; la longueur de giron est de 25 cm. Avec la loi de Blondel, vous obtenez un résultat de 57 cm. L’ergonomie est mauvaise. Procédez ainsi pour ajuster la hauteur

Calculer le nombre de marches

Vous pouvez déjà utiliser des formules pour calculer le nombre de marches d’un escalier. L’une de ces formules divise la hauteur totale de la montée par la hauteur moyenne des marches. Retenez que toutes les marches de l’escalier doivent avoir la même hauteur dans toute la cage d’escalier. De plus, la hauteur de marche d’un escalier doit correspondre au giron (il représente la distance horizontale mesurée entre les nez de deux marches successives).

Par conséquent, le confort d’utilisation des escaliers doit être pris en compte. De plus, la hauteur des marches doit être comprise entre 16 et 20 cm. Pour une hauteur de marche classique et confortable pour tous (adultes et enfants), il est préférable de choisir la valeur 16 cm. La profondeur des marches (appelée « profil des marches ») doit être d’au moins 25 cm pour assurer un confort maximal.

Pour un escalier destiné à un usage fréquent, la hauteur moyenne de marche idéale de 17 cm. Si la hauteur totale de votre escalier est de 3 m donc 300 cm, et qu’on maintient 17 cm pour la hauteur des marches ; l’opération à faire est la suivante : 300/17= 17,64. Le résultat devra être arrondi à 17 ou 18. En règle générale, on choisit l’option où il y a moins de marches. Le choix du nombre de marches se portera donc sur 17. Toutefois, selon vos besoins, si vous désirez plus de marches pour faciliter la tâche à vos enfants par exemple, choisissez 18.

Autre méthode

Enfin, pour calculer le nombre de marches d’un escalier, vous pouvez faire appel un expert c’est-à-dire un architecte, un maçon ou spécialiste des constructions de bâtiments. Ceux-ci grâce à leur compétence et leur expérience peuvent quantifier, calculer et compter le nombre de marches d’un escalier. Cela s’avère d’une très grande utilité pour ceux qui désirent connaître le nombre de marches des escaliers.

Toutefois, ces nombreux experts font aussi recours à des logiciels ou des appareils conçus pour déterminer le nombre de marches des escaliers. Ces appareils sont conçus pour automatiser les calculs, fournir des résultats précis pour une construction sécurisée. Ceci évite toute erreur de calcul par l’homme lui-même. Vous pouvez donc vous servir des calculateurs en lignes dédiés aux escaliers. Ainsi, les données relatives au calcul des marches sont immédiatement intégrées et cela favorise une fluidité du travail.