Travaux de rénovation et prime énergie par l’Etat

Lorsque l’hiver approche, de nombreuses personnes commencent à frissonner non seulement à cause du froid, mais aussi à cause des dépenses en énergie qu’il faudra engager pour se protéger. En effet, pour de nombreux ménages, l’augmentation importante des dépenses énergétiques peut être compliquée à gérer. Pour ceux dont les logements sont mal isolés ou mal équipés, la facture énergétique peut donner des sueurs froides, et ce, même en plein hiver. Cela peut amener donc à envisager des travaux de rénovation.

Toutefois, s’il est intéressant de vivre dans un logement économe en énergie, les dépenses pour y parvenir peuvent éloigner plus d’uns. À cet effet, plusieurs aides sont disponibles pour alléger le coût de la rénovation. Aux nombres de ces aides, la prime énergie ne passe pas inaperçue. Comment fonctionne-t-elle ?

A lire aussi : 3 bonnes raisons d’utiliser l’aluminium recyclé pour la construction d’un bâtiment

Les C2E, le fondement de la prime énergie

Qu’il s’agisse des fournisseurs d’énergie comme l’EDF ou encore des redistributeurs de fioul tels que Leclerc ou AVIA, ce sont des entités qui polluent énormément l’environnement. Ces derniers doivent alors limiter leurs impacts sur l’environnement en effectuant des économies d’énergie. Et pour justifier ces économies d’énergie, ces entreprises doivent obtenir des certificats d’économie d’énergie, C2E, dont ils peuvent également bénéficier en finançant les travaux de rénovation énergétique des particuliers. C’est donc de là que provient la prime énergie du gouvernement.

Ainsi, on peut s’inscrire auprès de l’une de ces entreprises avant que les travaux de rénovation ne débutent. Comme cela, à la fin des travaux, on peut lui fournir une attestation de fin de travaux, AFT. À cela, on ajoute la facture des travaux effectués. En retour, on peut bénéficier de la part de cette entreprise de la prime énergie. Par ailleurs, l’obtention d’une telle prime peut être soumise au fait que le professionnel en charge de l’exécution des travaux de rénovation dispose du certificat RGE. De plus, les travaux doivent être réalisés avec un certificat qui démontre que les matériaux utilisés répondent à une certaine performance énergétique. Trouvez plus d’informations ici.

A lire aussi : Comment choisir la couleur de sa housse de couette ?

Une prime accessible à tous

La prime énergie est actuellement accessible à tous ceux qui disposent d’un logement et qui désirent effectuer des travaux de rénovation énergétique. Toutefois, cette prime n’est valable que jusqu’au 31 décembre 2021. De même, il faut dire que le montant de cette prime ne restera pas le même d’un foyer à un autre ou d’une région de la France à une autre. La prime offerte en Île-de-France est différente de la prime qu’on peut obtenir dans les autres régions de la France.

De plus, il faut dire que la prime énergie est calculée selon le montant des revenus que réalise chacun des membres de la famille de façon annuelle. En d’autres termes, plus ces revenus sont faibles, plus le montant de ladite prime pourrait être élevé.

Ce qui est intéressant, c’est que vous pourrez cumuler cette prime avec d’autres, de sorte que vous soyez en mesure de faire assez d’économies sur vos dépenses de rénovation. Vous ne devriez donc pas hésiter à suivre la procédure idéale pour bénéficier de cette prime en lançant vos travaux de rénovation.

Show Buttons
Hide Buttons