L’aménagement paysager, un secteur d’activité passionnant

De la conception dans les règles de l’art, mais avec une forte culture sensible, le programme pour les étudiants qui se dirigent vers l’aménagement paysager est très vaste. C’est un métier complet, où l’on retrouve une multitude de savoirs et de compétences à maîtriser.

A voir aussi : Pourquoi décorer votre extérieur ?

L’aménagement paysager en quelques mots

L’aménagement paysager regroupe l’ensemble des techniques servant à la transformation d’un espace extérieur. L’aménagement paysager regroupe des domaines aussi variés que la biologie, la topographie, la pédologie, l’agronomie ou encore la maçonnerie et le génie civil. Toutes ces compétences sont mises au service des espaces verts afin de leur donner esthétisme et respect de l’environnement.

L’aménagement paysager est l’art de mettre ensemble ces différentes compétences afin d’aménager un espace en fonction de ses caractéristiques propres. Aujourd’hui, l’aménagement paysager prend plusieurs formes, l’aménagement :

A découvrir également : Comment tailler un laurier rose ?

  • Des espaces extérieurs publics,
  • Des espaces extérieurs privés,
  • D’études conceptrices des espaces, voire la création de systèmes hydrauliques (arrosage et fontainerie)
  • La végétalisation intérieure

Le conseil accompagné de l’étude des grands paysages

Ainsi, les paysagistes ne se cantonnent plus aux petits espaces ou à la jardinerie. Ils sont devenus de véritables professionnels des espaces verts et des acteurs majeurs dans la conservation de la biodiversité. En somme, l’aménagement paysager a une très longue histoire derrière lui et un avenir très brillant devant.  Le paysagiste prend en main les espaces naturels afin d’en dégager le plus de potentiel et arriver à la création d’un espace unique.

La filière pour devenir paysagiste

Le jardinier paysagiste participe à la création et à l’entretien des espaces verts dans les villes ou chez les particuliers. La formation prépare les jeunes au métier de paysagiste à l’issue de la classe de troisième. La formation s’effectue au lycée ainsi qu’en entreprise avec trois mois de stage. Ce qui permet une bonne intégration dans les équipes et la participation à de nombreux chantiers. Le titulaire du Bac pro aménagement paysager est capable d’exécuter les travaux d’aménagement paysager.

Il doit s’occuper de l’entretien et de la sécurité du matériel utilisé. Le cursus allie travaux pratiques et formations générales. À l’issue de leur formation, les étudiants peuvent être employés en tant que jardiniers-paysagistes qualifiés dans des entreprises privées ou des collectivités territoriales. C’est un métier qui est bénéfique à tous. Il reste tellement de choses à améliorer dans les villes, les zones rurales ou bien encore dans les espaces privés que les perspectives d’emploi sont au top.

Ce métier est de plus en plus plébiscité. Les perspectives d’évolution salariales sont excellentes. La formation permet une large possibilité d’orientation. La demande est si abondante qu’il est facile de trouver des offres d’emploi Aménagement paysagiste.

Les qualités d’un paysagiste

Il faut de la force, car c’est un métier physique. Sur le terrain, il faut comprendre le client et être à l’écoute. Il faut qu’il soit content du résultat. Le paysagiste doit posséder une compétence technique en plus d’une sensibilité artistique. C’est important d’aimer travailler avec les mains, car le métier nécessite d’apprendre de nombreux gestes professionnels. Il doit aussi tenir compte des écosystèmes. C’est un métier d’homme et de femme.

Le métier lui-même n’est pas sujet à la routine, car on apprend tout le temps, il y a toujours de la découverte à faire. Parfois, il faut savoir faire face à des conditions météorologiques imprévisibles. En général, il faut être flexible et adaptable. La profession évolue d’année en année. Il va falloir que l’élève évolue en même temps que l’aspect technologique de la profession. Le développement est assez important.

Malgré la crise que nous passons, on remarque qu’il y a énormément de demandes. Le secteur est en croissance. Nous avons tous entendu parler des villes vertes. Bon nombre se conscientisent et on commence à voir des changements dans certaines villes et zones urbaines, mais nous savons tous qu’il reste encore un long chemin à parcourir. Il est donc préférable d’y réfléchir et de voir si vous pouvez être utile à cette transformation et à cette amélioration globale qui nous profiteront beaucoup.