Comment choisir ses équipements pour travaux en hauteur ?

L’un des aspects les plus importants de la réglementation sur les travaux en hauteur est la sélection du matériel le plus approprié pour le travail à effectuer.
Il faut savoir qu’il existe un ensemble de règles qui régissent et qui encadre les interventions à risques de chutes.

Très souvent, cette sélection est effectuée par une personne compétente qui possède les connaissances nécessaires afin de décider de ce qui convient selon les tâches à réaliser.

A lire aussi : Comment enduire un mur extérieur en parpaings ?

Comment choisir son harnais

Un harnais de sécurité est l’élément de base des EPI,conçu initialement pour attacher des éléments antichutes pour son porteur, et surtout pour le retenir en cas de chute. Un harnais est donc composé de différentes sangles serrées autour du porteur.

Le harnais possède un système de boucle d’attache au niveau du dos et de la poitrine (dorsal ou sternal), des cuisses ou on peut avoir des “harnais veste”. L’utilisateur est maintenu aussi à la ceinture. Les boucles existent en aluminium et en acier (parfois tissu).

A voir aussi : Suivi de chantier : comment le réussir ?

Les boucles destinées aux électriciens qui sont métalliques sont pourvues d’un isolant.

Le tissu a le mérite d’être léger mais il est moins facilement manipulable. L’acier est par contre très solide mais plus lourd.

Les boucles en aluminium sont un bon compromis entre les deux précédents. Elles allient la légèreté du tissu et l’ergonomie de l’acier.

Les protections antichutes

Un dispositif antichute est indispensable sur un chantier pour assurer la sécurité des intervenants.

Les travaux en hauteur à effectuer sont nombreux et différents. Cependant ils sont en proie aux mêmes risques de chutes et nécessitent tous des mêmes protections de qualité et normées.

Toutes les personnes exerçant leur métier dans le domaine du bâtiment connaissent bien les protections collectives et individuelles mises en place et possèdent toutes un équipement de protection antichute. Attention, les équipements de protection doivent être à la bonne taille, contrôlés tous les ans et adaptés aux interventions.
Ex : un élagueur n’aura pas le même équipement qu’un intervenant en milieu industriel.

Les filets antichute et les garde-corps sont des protections collectives disposées en priorité sur un chantier.

Souvent utilisés pour les travaux sur toiture, les garde-corps permettent aux ouvrier de circuler plus facilement et en toute sécurité.

Travailler en sécurité c’est favoriser de bonnes conditions de travail et par conséquent, une meilleure productivité.

Afin de choisir les meilleurs équipements, demandez conseil à un expert de l’équipement et du conseil pour les travaux en hauteur !

Les protections individuelles, elles, concernent le casque, le harnais ou les longes.

Ce type de protection est d’ailleurs disponible en kit. Un kit qui rassemble toutes les protections individuelles essentielles pour un type d’intervention de travaux en hauteur (kit toiture, kit échafaudage, kit éolien…).

Le matériel pour vos les espaces confinés

Intervenir dans des espaces confinés est une tâche particulière. Cela demande un respect rigoureux des règles de sécurité et des certifications adaptées (on parlera alors de matériel ATEX et environnement CATEC).

Avoir un matériel adapté est donc vital afin de prévenir tout risque pour l’intervenant.

L’industrie chimique utilise beaucoup de grandes cuves qui ont besoin d’être nettoyées régulièrement. Ce sont des équipes de maintenance qui ont pour mission de nettoyer ces cuves dont l’intérieur est lisse.

Le risque pour ces intervenants réside dans les chutes de hauteur et les asphyxies. En effet les cuves contiennent des restes de produits fermentés ou des concentrations de produits qui peuvent causer des problèmes respiratoires.

Un matériel espace confiné va regroupement des équipements tels que des trépieds, des ventilateurs, détecteurs de gaz, masque auto-sauveteur.

Autrefois, les ouvriers descendaient grâce à des échelles en corde. Si cette technique avait le mérite de ne pas abîmer les cuves, elle est aujourd’hui complètement dépassée. En effet, on laisse place à du matériel beaucoup plus sécurisé, normé et performant.

Des extracteurs d’air et des lampes adaptées permettent aux intervenants en milieux confinés de travailler en toute sécurité.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!