5 astuces pour isoler sa maison

Pour se prémunir du froid, améliorer son confort et faire des économies d’énergie, il est indispensable d’isoler sa maison. Il y a plusieurs façons d’isoler sa maison, en fonction de la nature de la construction, du budget et des besoins. Voici cinq astuces pour isoler sa maison de manière efficace et durable.

1. Choisir le bon isolant

Il y a une grande variété d’isolants sur le marché, qui se distinguent par leur performance, leur coût, leur durée de vie et leur impact environnemental. Il faut choisir le bon isolant selon la partie à isoler (murs, toit, sol, combles, etc.), l’épaisseur disponible, la résistance thermique voulue et le mode de pose (par l’intérieur ou par l’extérieur).

A lire en complément : Les différentes missions rencontrées par un plombier en zone urbaine

Parmi les isolants les plus utilisés, on trouve le verre cellulaire, la roche volcanique, le polystyrène expansé, le polyuréthane, le liège, le papier recyclé, le bois, le chanvre, la laine de mouton, etc. Chaque isolant a ses points forts et ses points faibles, qu’il faut évaluer avant de faire son choix. Par exemple, l’Isolation thermique par l’extérieur dans le 28 est une solution performante et esthétique pour les maisons individuelles.

2. Isoler les combles

Les combles sont la zone de la maison qui perd le plus de chaleur, car la chaleur s’élève et s’évapore par le toit. Il est donc essentiel d’isoler les combles, qu’ils soient habitables ou non, pour limiter les pertes de chaleur et gagner en confort. Il y a plusieurs techniques pour isoler les combles, comme la pose de rouleaux, de panneaux ou de flocons d’isolant, par l’intérieur ou par l’extérieur.

A lire aussi : Comment créer une décoration murale orientale

3. Isoler les murs

Les murs sont la deuxième cause de déperdition de chaleur dans une maison, après les combles. Il est donc important d’isoler les murs, surtout s’ils sont vieux ou mal isolés. Il y a deux méthodes pour isoler les murs : par l’intérieur ou par l’extérieur. L’isolation par l’intérieur consiste à fixer un revêtement isolant sur la face interne des murs, ce qui diminue la surface habitable, mais permet de garder l’aspect extérieur de la maison. L’isolation par l’extérieur consiste à envelopper les murs d’un matériau isolant et d’un revêtement de finition, ce qui améliore la performance thermique et protège la façade des agressions climatiques.

4. Isoler les fenêtres

Les fenêtres sont des points faibles de l’isolation thermique d’une maison, car elles laissent passer l’air, le froid et le bruit. Il est donc conseillé d’isoler les fenêtres, en choisissant des modèles performants, en posant des joints d’étanchéité, en installant des rideaux épais ou des volets roulants, ou en optant pour un double ou un triple vitrage. L’isolation des fenêtres permet de réduire les courants d’air, les sensations de froid et les nuisances sonores, tout en améliorant le confort et la luminosité.

5. Isoler les portes

Les portes sont également des sources de perte de chaleur dans une maison, surtout si elles sont mal ajustées ou endommagées. Il est donc recommandé d’isoler les portes, en choisissant des modèles adaptés, en posant des joints d’étanchéité, en installant des boudins de porte ou des rideaux isolants, ou en optant pour une porte blindée. L’isolation des portes permet de limiter les entrées d’air froid, les pertes de chaleur et les bruits extérieurs, tout en renforçant la sécurité et l’esthétique.