Vente d’un bien immobilier en Bretagne : les étapes

L’investissement immobilier représente aujourd’hui une valeur sûre pour construire un patrimoine durable et s’assurer une belle retraite. C’est la raison pour laquelle de plus en plus d’investisseurs s’intéressent à ce domaine. Si vous envisagez de vendre un bien immobilier, vous pourrez alors réaliser une bonne affaire. Il y a tout de même une procédure à suivre pour réaliser une telle transaction. Celle-ci peut être différente en fonction de la région où se trouve le logement. Nous vous présenterons les étapes essentielles pour effectuer une transaction immobilière en Bretagne.

Faites-vous accompagner par une agence immobilière en Bretagne

Vous faire accompagner par une agence immobilière à Tregunc par exemple, pour réaliser votre vente immobilière en Bretagne vous permet de profiter de nombreux avantages. En plus de détenir les outils appropriés pour réaliser la procédure, l’agence se chargera d’établir un avis de la valeur du bien. Pour cela, différents paramètres seront pris en compte : les critères techniques du bien, les transactions comparables effectuées au cours de l’année, le marché et la valeur locative sur le marché.

A lire également : Les atouts de passer par un agent immobilier pour vendre

Cette procédure vous garantira une estimation précise et correcte. L’agence s’occupera aussi de la communication opérationnelle, laquelle sera effectuée sur divers supports digitaux. Tout au long de la procédure de vente, l’agence immobilière vous accompagnera également dans les différentes démarches à accomplir.

Certaines agences vous proposent même un plan marketing adapté à votre bien. Ce plan comprendra tous les sites de ventes immobilières reconnus. Pour vous permettre de faire une bonne vente, l’agence immobilière mettra en valeur votre bien grâce à une présentation attractive et des images qualitatives via sa plateforme.

A voir aussi : 10 conseils pour bien préparer votre propriété à la vente !

L’estimation du bien à vendre

Avant de mettre en vente un bien immobilier en Bretagne ou dans n’importe quelle autre région de France, il faut d’abord estimer la valeur de ce bien. Vous pouvez le faire vous-même, mais il est conseillé de confier cette tâche à une agence immobilière. À cet effet, il existe deux solutions pour estimer un bien immobilier.

vente immobilière en Bretagne

Évaluation par rapport aux revenus locatifs

C’est une méthode qui s’applique généralement pour des biens destinés à l’investissement locatif, vendus ou loués. Pour estimer la rentabilité du bien, il faut tenir compte de divers éléments tels que : les loyers effectifs ou estimés, les taxes foncières, le montant de l’achat et les charges propriétaires.

Évaluation par comparaison

Cette méthode consiste à comparer le bien à vendre avec d’autres logements comparables (en style, positionnement géographique, prestations…) vendus en Bretagne. Il faut ensuite procéder à l’évaluation des biens en vente dans le secteur géographique du bien à estimer.

Pour fixer le prix de vente du bien, il faudra mettre l’accent sur les éléments factuels de l’estimation. Il faut souligner qu’un bien surévalué a du mal à être vendu. À force de traîner sur les sites de vente, le bien finira par perdre de la valeur devant les acquéreurs.

Au final, vous risquez de le vendre à un prix réduit. C’est pour cela qu’une approche professionnelle est fortement conseillée pour bien estimer votre bien. Vous pourrez ainsi définir son juste prix de vente, afin d’avoir plus de chances de trouver rapidement un acheteur.

La mise en vente du bien immobilier

Une fois l’estimation terminée, vous pouvez maintenant présenter votre bien à la vente. Lors de la procédure, il existe certaines étapes (techniques, commerciales et réglementaires) que vous devrez respecter. Au vu de l’évolution des obligations juridiques, vendre un bien est devenu une activité plus complexe. Il faudra lors de cette étape :

  • effectuer des diagnostics obligatoires comme : le diagnostic de performance énergétique (électricité, gaz, plomb, ERNT), le métrage Carrez, le contrôle d’assainissement et diagnostic parasitaire,
  • faire une compilation de tous les documents essentiels à la vente du bien,
  • vérifier le plan de financement des acquéreurs, leur niveau d’endettement,
  • mettre les acheteurs en relation avec des courtiers ou des banques pour une maximisation de leur budget à l’achat.

La signature de l’acte

L’aboutissement à cette étape passe en premier lieu par l’identification des acquéreurs potentiels du bien. Vous devrez ensuite organiser les visites du lieu. Après cela, les deux parties (le vendeur et l’acheteur) pourront négocier un prix de vente qui leur sera favorable. Si l’offre est acceptée par les parties, il faudra maintenant effectuer les démarches suivantes :

  • rédiger le compromis et vérifier les annexes. Cela doit être réalisé en votre présence et celle de votre notaire,
  • échanger avec l’acquéreur et son notaire jusqu’au moment de la signature de l’acte authentique,
  • suivre le dossier portant sur les demandes d’urbanisme essentielles à la finalisation de la vente,
  • suivre le dossier de prêt de l’acquéreur,
  • informer l’acquéreur lors de chaque étape du processus effectué.