Vente immobilière : comment réussir l’estimation de son bien ?

Vous projetez de mettre en vente votre maison pour refaire votre vie ailleurs ? Projet d’une grande importance, la mise en vente d’une propriété exige un processus particulier  dont figure l’estimation immobilière. Essentiel pour définir efficacement le prix de  mise en vente de votre propriété, l’étape de l’estimation est un immanquable. Mais comment réussir à estimer efficacement un bien ? Quels facteurs seront à prendre en compte ? Comment s’assurer de la pertinence de l’estimation réalisée ? Chez maisonea.fr, on vous éclaire sur le sujet.

Pourquoi réaliser une estimation immobilière ?

Nombreux sont ceux qui font l’impasse sur l’estimation immobilière avant de lancer leur annonce et mise en vente. Indissociable à tout projet de vente immobilier, la phase de l’estimation est tout simplement celle qui précède la publication de la vente. Cette phase a en effet pour objet de vous permettre de définir le prix du bien compte tenu des tarifs en vigueur sur le marché immobilier de votre localité. L’idée sera ainsi de pouvoir fixer un prix, sans surévaluation ni sous-estimation de la valeur de votre bien. En effet, si vous proposez un prix trop bas par rapport aux autres biens similaires au vôtre sur le marché, vous enregistrez un grand manque à gagner. D’un côté, si vous réalisez une surestimation, votre projet de vente tardera à venir, laissant votre bien sans preneur.

A découvrir également : Comment réussir votre investissement immobilier à Canet en Roussillon

Pour éviter toutes confusions entre prix, empressement de mise en vente ou attachement sentimental, il est recommandé de faire appel à un spécialiste. À cet effet, une agence immobilière basée partout en France sera l’idéal puisqu’elle détient une connaissance active sur l’ensemble du marché immobilier au sein du territoire. Avec ses compétences, ce dernier saura définir le juste prix de votre bien à vendre et ce, en tenant compte de tous les détails importants.

Les critères clés d’une estimation immobilière

Pour réaliser une estimation la plus objective possible, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Il est à noter que la majorité d’entre eux sont difficilement cernable par un non connaisseur.

Lire également : Achat immobilier : les 3 points à vérifier en priorité

  • Caractéristiques de la maison à vendre : superficie habitable, style de conception, espace intérieur, accès auto, présence d’un parking, cuisine équipée ou non, extérieur … Les caractéristiques de la maison à vendre seront des éléments capitaux dans l’estimation de sa valeur.
  • Etat du bien : la présence de travaux ou de dysfonctionnement spécifique doivent également figurer parmi les critères pris en compte dans l’estimation d’un bien. Sachez que la présence de travaux ne fait pas toujours peur aux acquéreurs. Certains préfèrent d’ailleurs réaliser les travaux eux-mêmes pour être en mesure d’avoir un coût réduit à l’achat. Ainsi, inutile de craindre d’avoir un prix de vente évalué plus bas  puisqu’un spécialiste saura pertinemment définir les coûts de réparation et en tenir compte dans l’estimation. Si vous voulez ne pas voir la valeur de votre bien pénalisée en raison des potentiels travaux de réhabilitation d’un équipement, prévoyez de réaliser la mise en état vous-même après la définition de l’élément défectueux.
  • Situation géographique : après l’état ou encore les caractéristiques du bien, sa situation géographique a aussi son mot à dire dans l’estimation de sa valeur. Quartier où il est placé, son orientation, voisinage, proximités aux services essentiels du quotidien, aménagements supplémentaires aux alentours … l’ensemble de ces éléments impactent sur la valeur d’une maison à vendre.