Quelle puissance de radiateur électrique choisir ?

Pour bénéficier d’un confort thermique et surtout réaliser des économies d’énergie, la puissance d’un radiateur électrique s’avère un paramètre crucial.

Vous désirez acquérir un ou des radiateurs électriques pour le chauffage central de votre maison, mais vous éprouvez de la peine à choisir la puissance optimale ?

A lire également : Pourquoi mettre en place une caméra connectée à son smartphone ?

Si oui, sachez qu’il est indispensable de considérer au préalable quelques critères et éventualités. Découverte !

Quelle puissance choisir par unité de surface ?

Un radiateur électrique est d’autant plus efficace quand il est bien dimensionné et qu’il dispose d’une puissance adaptée à la surface de la pièce.

A lire en complément : Pourquoi vous avez besoin d'un adoucisseur d'eau ?

Pour en savoir plus sur les références disponibles, vous pourrez recenser et consulter plusieurs offres, vu la grande variété d’appareils disponibles.

La puissance d’un radiateur électrique est exprimée en watt. De manière générale, elle est estimée entre 70 et 100 W par mètre carré, dans le cas d’une pièce de 2,5 m de hauteur.

Toutefois, il s’agit d’une moyenne mesurée qui peut alors varier en fonction de la surface d’une chambre, d’une salle / salon, etc. C’est d’ailleurs pourquoi il est toujours utile de procéder à la détermination de cette dernière.

Pour calculer l’aire de la surface à chauffer, vous pourrez employer les formules standards. Dans le cas d’un rectangle, l’opération consiste à multiplier la longueur par la largeur. En ce qui concerne un carré, il suffit de multiplier la mesure d’un côté par elle-même.

Quelle puissance choisir par unité de volume ?

À partir de la connaissance du volume d’une pièce, il est facile de trouver la puissance de chauffe nécessaire pour fournir une quantité de chaleur convenable.

Pour parvenir à déterminer cette mesure, généralement exprimée en m³, il convient juste de multiplier l’aire de la surface par la hauteur de la pièce (du plafond).

En moyenne, il faut une puissance de 30 W par unité de volume. Sur cette base de calcul, voici un tableau qui présente quelques correspondances utiles :

Surface de la chambre Volume de la chambre Puissance correspondante
0 – 10 m2 25 m3 750 W
15 m2 35 m3 1000 – 1500 W
20 m2 50 m3 1500 – 2000 W
30 m2 75 m3 2100 – 3000 W

Par ailleurs, il faut noter que pour les surfaces supérieures à 30 m², deux petits radiateurs sont souvent plus efficaces qu’un seul à haute potentialité.

Ainsi, mieux vaut opter pour deux appareils de 1000 W chacun et les répartir dans votre habitation, plutôt que d’investir dans un radiateur électrique d’une puissance de 2000 W.

Quels autres critères pour choisir convenablement la puissance de son radiateur électrique ?

La connaissance des mesures de la surface et du volume de vos pièces est loin d’être suffisante pour choisir une puissance optimale. En réalité, la formule de calcul de cette dernière est donnée par la relation :

Puissance = volume × coefficient de déperdition volumique × delta

Le coefficient dépend surtout du degré d’isolation thermique de la pièce. En effet, si votre maison n’est pas isolée, ou correctement isolée, votre consommation électrique sera très importante pour maintenir une température correcte.

Le prix de l’électricité étant très volatile en ce moment, vous allez le ressentir sur votre facture d’électricité.

En outre, vous devez tenir compte de la localisation géographique du logement, en l’occurrence son climat, son altitude et le type de milieu. En effet, si le climat est doux, vous n’aurez pas à chauffer forcément votre intérieur.

En revanche, vous devez disposer d’un appareil plus performant lorsque vous résidez dans une région froide.

Étant donné que les pièces d’un logement ne sont pas occupées de la même manière, vous devez également tenir compte de cet aspect.

Un radiateur électrique équipé d’un thermostat est donc fortement recommandé pour parfaitement maîtriser sa consommation électrique.

Enfin, le dernier critère à prendre considération concerne le type de chauffage choisi. En effet, les radiateurs à inertie n’ont pas la même efficacité qu’un convecteur.

Les appareils à inertie sont beaucoup plus performants, à puissance équivalente (en watts). Ils seront donc beaucoup plus adaptés à une grande pièce.

En revanche, si vous souhaitez équiper une salle de bain par exemple, la qualité de chauffe sera meilleure avec un convecteur puissant.

Vous l’aurez compris, l’installation doit donc dépendre aussi de la surface (les mètres carrés), du type de radiateur, du niveau de rénovation de votre habitation, de la température souhaitée, de votre pouvoir d’achat…

La puissance optimale de votre radiateur électrique est celle qui ressort de l’application de l’ensemble des critères précédemment cités.