Le fonctionnement du rupteur de pont thermique

C’est dans le cadre de l’isolation que les professionnels peuvent vous parler de rupteur de pont thermique. Il s’agit de blocs ou de panneaux de polyuréthane ou de polystyrène qu’on met dans la dalle de compression pour limiter la perte de chaleur. Comment ce dispositif d’isolation fonctionne-t-il ? On vous dit tout dans cet article.

A lire également : 3 raisons d’apprendre le bricolage avec un coach à domicile

Le fonctionnement du rupteur de pont thermique

Il faut savoir que le rupteur thermique est destiné aux nouvelles constructions, car il est directement intégré dans la dalle elle-même. Oui, il faut l’installer lors de la conception de la dalle. Il faut comprendre que la pose du rupteur de pont thermique doit être faite par des professionnels, car elle nécessite une certaine technique.

Lors de la pose, on peut se permettre de placer le rupteur de pont thermique du côté intérieur ou du côté extérieur. On obtiendra ainsi :

A lire en complément : Combien coûte une extension de maison ?

  • un plancher de vide sanitaire avec un vide entre le plancher et le sol,
  • un plancher intermédiaire pour le plancher d’étage,
  • un plancher intermédiaire avec balcon,
  • ou un plancher haut sur le toit de la terrasse.

Le rôle du rupteur de pont thermique

Ce dispositif d’isolation a pour rôle d’empêcher la présence de ponts thermiques. Pour incorporer le rupteur de pont thermique dans le plancher, on peut :

  • placer les hourdis dans le plancher avec des poutrelles en béton. Ce sera dans ces hourdis que les blocs de polystyrènes isolants vont prendre place,
  • disposer une dalle de compression en béton faisant quelques centimètres d’épaisseur pour réunir l’ensemble.

Il est à noter que le rupteur de pont thermique peut prendre place entre le mur et le plancher bas, le plancher intermédiaire ou le plancher haut.

Les différents types de rupteurs

En fonction du pont thermique à traiter, il y a un type de rupteur qui est plus adapté. Pour le plancher de vide sanitaire, il faut plus se tourner vers les rupteurs transversaux et longitudinaux qui sont constitués par des frites de polyuréthane d’environ 60 cm. Pour un plancher intermédiaire, il serait judicieux de prendre des planelles isolantes se présentant sous forme de briques à faible épaisseur. Rassurez-vous : peu importe le type de rupteur que vous prenez pour votre construction, le prix varie de 60 à 200 euros le mètre linéaire et ceci inclut la pose. Ainsi, pour son installation, il est recommandé de contacter directement un professionnel.