La mérule : tout savoir sur son traitement

La mérule est un champignon qui ronge les bois au sein d’une habitation. Son apparition et son développement sont favorisés par la présence d’humidité en excès. Très dévastateur, il est important de trouver des solutions permettant de la traiter efficacement. Dans ce guide, trouvez tous les détails sur le traitement de ce champignon.

Qui peut traiter la mérule ?

Le traitement de la mérule est une opération qui nécessite une certaine connaissance. Pour ce faire, il est idéal de faire appel à des spécialistes comme CBH à Saint Brieuc pour faire un diagnostic dans votre habitat. C’est d’ailleurs une obligation dans certaines régions de la France. En effet, grâce à l’intervention d’un expert, vous avez la garantie d’un travail complet. De même, vous ne courrez aucun risque pour un éventuel retour de l’invasion.

Lire également : Combien coute un permis de construire

Quelles sont les étapes pour le traitement de la mérule ?

Pour lutter efficacement contre la mérule, les spécialistes suivent plusieurs étapes.

L’identification des parties colonisées

En premier lieu, il faut détecter les zones envahies par le champignon. Cette étape nécessite une attention particulière, car aucune partie ne doit être oubliée. Pour identifier avec précision ces zones, les spécialistes observent les indices tels que les lambris gonflés, les plinthes et le changement des couleurs des bois. L’effritement des matériaux et bien d’autres signes permettent de détecter la présence de ce nuisible. Une fois les parties identifiées, il a lieu de faire une décontamination.

Lire également : Comment recycler les matériaux

La décontamination des surfaces infectées

La décontamination des surfaces infectées consiste au retrait ou à la destruction des parties endommagées par la lèpre des maisons. Elles sont ensuite brûlées. En ce qui concerne les joints, un grattage puis une « stérilisation à la flamme » seront nécessaires.

L’application d’un traitement

Pour vous débarrasser de la mérule, vous avez le choix entre deux types traitement, à savoir le traitement par injection et celui à chaud. Le premier consiste à une injection de produits fongicides fabriqués pour combattre les parasites. Pour réaliser un traitement à chaud, il est nécessaire de couvrir les zones concernées et de chauffer l’air à une température qui avoisine les 50 °C. Le maintien de cette température durant une journée va provoquer l’éradication totale des champignons lignivores.

Quels sont les traitements pour prévenir l’apparition des mérules ?

Il est bel et bien possible d’éviter l’apparition des mérules dans un habitat. Vous devez pour ce faire opter pour des traitements préventifs. Premièrement, vous devez réduire l’humidité en excès. Cette humidité peut être le résultat d’un dysfonctionnement des matériaux de canalisation (fissures, cassures, fuites, etc.). Ensuite vient l’assèchement du logement. Ce procédé est facilité par les performances de votre système de ventilation et de chauffage. Une défaillance de ces appareils favorise l’invasion des mérules.

Par ailleurs, le choix de la peinture sur les murs peut aussi favoriser l’apparition des champignons qui rongent les bois. Une peinture perméable est à privilégier, car elle permet une évacuation de l’humidité.

En définitive, le traitement de la mérule doit être effectué par des spécialistes. Ces derniers procèdent à l’identification, la décontamination et le traitement (par injection, à chaud) des zones infections pour éradiquer totalement les parasites. Afin de prévenir son apparition, vous devez faire des travaux de rénovation pour réduire l’humidité et bénéficier d’un système de chauffage performant.

Show Buttons
Hide Buttons