Éliminer les mauvaises herbes : les outils indispensables à avoir

C’est drôle comme les mauvaises herbes poussent facilement et prolifèrent aussi vite qu’on a du mal à les éliminer définitivement. Heureusement, vous disposez d’une panoplie d’outils de désherbage vous permettant d’éliminer ces plantes indésirables de la manière la plus respectueuse possible. Découvrez dans le présent article les outils les plus indispensables à avoir dans votre abri de jardin.

Une sarcleuse pour éliminer les racines des mauvaises herbes

Le désherbage manuel reste la méthode à privilégier que ce soit pour les mauvaises herbes de votre potager ou les plantes adventices de vos massifs à l’abandon. La sarcleuse est l’outil de prédilection pour l’élimination des herbes indésirables de la façon la plus naturelle possible. La sarcleuse permet d’éliminer les racines des adventices tout en préservant le sol.

A lire en complément : Optimiser son jardinage en 2024 : Les outils indispensables pour une taille de haies parfaite

A noter qu’il existe quelques modèles de sarcleuses, dont certaines sont faites pour les champs et les rizières. Sur le blog Jardin en Vert, vous avez accès aux détails sur les outils indispensables pour le jardinage au naturel, à une multitude de conseils et ainsi qu’aux dernières actualités sur le jardinage et l’aménagement. Trouvez ici le lien pour en savoir plus jardinenvert.com et s’occuper de votre jardin dans les règles de l’art.

La serfouette pour éliminer les jeunes adventices

La sarcleuse est le plus efficace des outils pour sectionner les racines d’adventices telles que le chiendent, la consoude ou encore l’ortie et la bardane. Cet outil sectionne les racines à environ 2 cm de profondeur. Toutefois, il est possible pour le jardinier de travailler avec autrement. Un outil tout aussi indispensable que la sarcleuse dans le jardin : la serfouette.

A lire également : Un portail pour votre maison en Charente : une solution de sécurité et d'esthétique

La serfouette est à utiliser en complément de la sarcleuse ou de la binette qui peuvent être toutes les deux utilisées pour désherber. La serfouette, en même temps que le désherbage, permet d’aérer le sol. La serfouette à deux ou trois griffes est redoutable pour les jeunes adventices et les herbes se multipliant par graines, donc pas de racines très développées.

Le couteau désherbeur pour travailler en profondeur

De nombreux outils sont indispensables pour désherber son jardin. Vous allez les utiliser selon vos besoins. Si la binette, à l’instar de la serfouette, est un outil de jardin polyvalent permettant d’ameublir, de sarcler et de désherber en même temps, le couteau désherbeur est tel un bistouri de précision. Le couteau désherbeur s’enfonce dans le sol et permet de retirer la mauvaise plante avec une grande partie de ses racines.

Désherbeur japonais, couteau désherbeur à longue manche, couteau désherbeur à bout fourchu, désherbeur denté, il existe de nombreux modèles de couteaux-désherbeurs et de tire-racines. Vous avez besoin du couteau désherbeur pour les plantes indésirables comme le liseron, le chardon vivace, le pissenlit, le plantain ou encore l’oxalis.

Le bioculteur ou la grelinette pour éliminer les herbes indésirables

Biogrif, bioculteur, grelinettes à 4, 5 ou 6 griffes sont autant de noms pour désigner un même type d’outil de jardin. Il s’agit d’une sorte de fourche-bêche à deux manches permettant de travailler plus efficacement les durs. La grelinette sert surtout pour ameublir et aérer le sol sans tuer les vers de terre.

En retournant le sol en profondeur, la grelinette permet de remonter les racines des herbes indésirables du jardin ou du potager vers la surface. Exposées au soleil, les racines vont sécher. Sinon, vous pouvez également les retirer manuellement.

Les désherbants naturels pour éliminer les mauvaises herbes

Les meilleures méthodes de désherbage utilisent les outils manuels de désherbage. Ces outils ont toutefois leurs limites. La plupart du temps, ces outils s’avèrent moins efficaces pour traiter les plus grandes surfaces. Raison pour laquelle le cultivateur passe aux désherbeurs motorisés ou encore aux méthodes de désherbage thermique et/ou chimique.

Avant d’opter pour les méthodes les moins écologiques et les moins respectueuses aussi bien pour le sol que pour les plantes, essayez d’abord les désherbants naturels. Jardin en Vert a dressé la liste et la composition de 11 solutions de désherbants naturels que vous pouvez facilement produire vous-même.

Les solutions les plus utilisées en matière de désherbant naturel sont les recettes à base de vinaigre blanc et de sel ou de citron. Entre autres, vous pouvez aussi utiliser le purin d’orties pour éliminer les mauvaises herbes. Dans votre cuisine, vous avez sûrement du bicarbonate de soude qui traîne, vous pouvez l’utiliser pour composer votre désherbant naturel.