Les différents types de double vitrage : comment choisir le meilleur pour chez vous

Aujourd’hui, en rénovation comme en construction, le double vitrage est devenu la référence en matière d’ouvrants. Son lot d’avantages nous fait oublier son prix qui est légèrement plus élevé. Précisons tout de même que le double vitrage n’est pas un produit unique. Si vous vous penchez bien sur les caractéristiques des modèles sur le marché, vous allez comprendre qu’il existe différents types. Faisons le point sur les différents types de double vitrage.

Le double vitrage en quelques mots

De par son appellation, vous avez compris qu’il s’agit d’un vitrage avec deux verres qui sont séparés par un intercalaire. Cette dernière peut être du gaz comme de l’argon, du krypton ou du xénon ou de l’air. Si on recommande le double vitrage dans la rénovation comme dans la construction, c’est qu’il peut vous garantir des économies d’énergie pour le chauffage et la climatisation.

A voir aussi : Pourquoi choisir un carrelage pour piscine moderne pour embellir votre environnement extérieur ?

Il offre également un confort acoustique plus optimal. L’avez-vous remarqué ? Quand on touche le double vitrage d’une fenêtre, on n’a pas cette sensation froide et ce type de vitrage supprime également les phénomènes de condensation.

A lire en complément : Le prêt personnel : une solution plébiscitée par les Français

Les différents types de double vitrage

Les commerçants spécialisés dans le vitrage et les fabricants mettent souvent dans la même collection tous les doubles vitrages. C’est en vous penchant dans la fiche descriptive du produit et dans ses caractéristiques techniques que vous allez apercevoir qu’ils sont bien différents les uns des autres. Ils se distinguent entre autres de par :

  • Leur épaisseur : cette dernière est indiquée de la manière suivante dans la description du double vitrage : 4/16/4. Cette indication est l’architecture la plus courante pour les doubles vitrages et on a ici un double vitrage avec deux vitres de 4 mm séparées d’une paroi d’air ou de gaz de 16 mm. Cependant, sur le marché, vous pourrez retrouver des doubles vitrages avec 4/12/4, 4/20/4 et 6/16/6. Notez bien que plus l’épaisseur des deux vitres est important et plus l’écart entre elles est élevé, meilleure sera l’isolation,
  • La paroi qui sépare les deux verres : entre les deux verres, on peut avoir de l’air ou du gaz. Vous remarquerez que le double vitrage à gaz est plus cher, mais il offre une meilleure isolation. Notez également que certains gaz sont plus performants que d’autres et c’est là qu’on peut vous recommander l’argon. Si vous choisissez du double vitrage à air, vous devez faire attention par rapport à l’épaisseur de la paroi d’air. Privilégiez un double vitrage à air avec une épaisseur minimale comme le vitrage 4/16/4. Comprenez bien que si cette couche d’air fait 18 mm ou plus, on aura un phénomène de convection. Comme l’air est plus mobile, les performances thermiques baissent,
  • Leur traitement : dans la collection des doubles vitrages, vous pourrez retrouver du double vitrage à isolation renforcée. Il s’agit là d’un double vitrage avec une couche de revêtement à l’intérieur des deux verres. Cette couche permet au double vitrage d’afficher un pouvoir isolant nettement plus élevé. Côté prix et performance, il est assez similaire au triple vitrage, mais ce dernier peut réduire la luminosité dont bénéficie la pièce. Côté traitement, vous pouvez trouver du double vitrage avec un traitement anti-UV.

Pour choisir le double vitrage pour équiper vos ouvrants, vous devez vous référer à vos besoins et à vos exigences en termes d’isolation et de pénétration de la luminosité dans la pièce.