Quels types de luminaires pour une salle de bain ?

La salle de bain est un lieu de nettoyage du corps et de détente de l’esprit. Les sources de lumière qui s’y associent doivent donc être choisies avec parcimonie. Les appliques sont pour un éclairage général et les luminaires pour une utilisation plus spécifique. Les LEDS, peu coûteuses en énergies, sont très recommandées. Quelle option est la plus adéquate ?

Les appliques utilisables pour un éclairage d’ensemble

Une applique salle de bain sert à diffuser une lumière de faible intensité dans chaque recoin de la salle de bain. Il augmente nettement la visibilité et apporte un effet visuel plaisant. C’est pourquoi il est conseillé d’opter pour des modèles de 300 lux.

Lire également : Décoration intérieure : quelles sont les étapes pour la réussir ?

Les appliques fixées en saillie sont particulièrement appréciées. Selon le modèle choisi, vous obtiendrez un éclairage direct ou diffus. Le type d’applique peut également influencer le positionnement. Par exemple, les appliques modèle « hublot » sont totalement étanches et peuvent donc rester près de l’eau sans risques.

Les réglettes constituent l’alternative économique aux appliques. Elles se composent de LEDS et possèdent leur propre interrupteur. Généralement, elles sont positionnées juste au-dessus du miroir pour un éclairage d’ensemble de la pièce.

A lire également : Jardinage : comment bien choisir ses jardinières ?

Les luminaires à usage spécifique

Outre l’éclairage général, il faudra placer un luminaire salle de bain à différents endroits autour du miroir. De cette façon, il sera plus simple de se brosser les dents, de se raser ou de faire sa toilette. Les lampes doivent être placées après mûre réflexion. L’éclat doit être vif sans être aveuglant. De plus, pour un souci d’esthétique, les ombres des lampes ne doivent pas être visibles.

Dans cette optique, vous pouvez opter pour des spots fixables au-dessus du miroir. Le positionnement doit être idéal. Au moindre écart, vous verrez des ombres disgracieuses faire leur apparition. Sachez également que l’intensité peut être considérablement réduite en orientant les spots contre le mur.

Vous avez aussi la possibilité d’intégrer les lampes à l’intérieur du miroir. Les possibilités techniques et esthétiques envisageables sont quasi illimitées. Ce sera à vous de décider en fonction de vos préférences et de la praticabilité de vos options.

Les LEDS, l’option la plus économique

L’utilisation simultanée de plusieurs luminaires et appliques peut se révéler coûteuse en énergie sur le long terme. Il faut donc trouver une alternative plus économique sans perdre en efficacité.

Les LEDS sont des lampes qui éclairent sans émettre de chaleur. Leur coût énergétique est donc très bas. Une lampe à incandescence consomme en moyenne 60 w tandis qu’une LED de 8 lumens n’en utilise que le cinquième. La lampe fonctionne à très basse tension. Néanmoins, son éclairage est constamment maximal.

Ses compétences mises à part, la LED se révèle être également la meilleure option d’un point de vue écologique. La durée de vie d’une lampe à incandescence est de 1000 heures. Une LED est capable de fonctionner 50 fois plus longtemps ! Sa structure biodégradable la rend recyclable une fois qu’elle devient inutilisable. C’est clairement la meilleure option sur le long terme.

L’éclairage d’une salle de bain nécessite l’astucieuse combinaison de différents appliques et luminaires. Une fois l’installation terminée, la salle de bain est magnifiée. C’est donc un investissement très utile au quotidien.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!