Conseils pour augmenter le rendement de votre propriété locative !

Si vous détenez un bien immobilier à titre de placement et que vous voulez qu’il vous rapporte le plus d’argent possible, et vous ne voulez probablement pas être l’un de ces propriétaires qui vont faire la une des revus immobiliers. Voici quelques façons pour augmenter votre rendement locatif.

1. Faites appel à un bon gestionnaire immobilier

Pour vous assurer que votre actif est bien géré, vous devez vous assurer de trouver un bon gestionnaire immobilier. Il n’est pas évident de trouver de bons gestionnaires immobiliers, car ils devraient détenir un permis, être recommandés par d’autres investisseurs, être dans l’industrie depuis un certain nombre d’années, connaître la région et les types de locataires que votre propriété est susceptible d’attirer et de rester en contact avec vous régulièrement.

Lire également : Combien puis je emprunter pour achat immobilier

2. L’ autogestion

Dans la mesure du possible, essayez de gérer vos propres propriétés. Non seulement cela signifie que vous ne payez pas un gestionnaire immobilier, mais surtout, nous avez une bien meilleure idée de ce qui se passe dans votre propriété. Il faut tenir compte que l’autogestion convient mieux aux investisseurs expérimentés.

3. Augmentez le loyer

Cela semble être un choix évident, mais il est étonnant de voir le nombre de propriétaires qui n’ont pas augmenté leur loyer depuis des années. Renseignez-vous sur le loyer du marché et la prochaine fois que vous serez en mesure d’augmenter votre loyer, faites-le.

A lire également : 10 conseils pour bien préparer votre propriété à la vente !

4. Diminuez le loyer

Cela semble contradictoire avec ce qui précède, mais si votre loyer annoncé est trop élevé et que votre propriété est inoccupée pendant un mois, considérez le loyer que vous avez manqué. Le meilleur loyer à demander est celui du marché. Cependant, vous pouvez envisager de demander un loyer légèrement inférieur au loyer du marché si vous souhaitez trouver un locataire rapidement. Vous pouvez toujours augmenter le loyer lors du renouvellement du bail.

5. N’oubliez aucune déduction fiscale

Contactez un métreur et demandez un plan d’amortissement. Vous pouvez ainsi avoir la liste de tous les articles dans et sur la propriété qui peuvent être amortis, ce qui peut donner lieu à un remboursement d’impôt plus élevé. La plupart des métreurs ne vous factureront pas leurs honoraires professionnels à un coût supérieur à l’avantage fiscal auquel vous avez droit.

6. Les entretiens et réparations

Une nouvelle couche de peinture, de nouveaux revêtements de sol et le recarrelage de la salle de bain devraient augmenter le loyer de 10%. Si vous décidez d’installer une nouvelle cuisine, cela devrait à lui seul augmenter le loyer de 10% supplémentaires. La rénovation des propriétés locatives augmente non seulement votre rendement locatif, mais elle contribue également à attirer un locataire qui pourrait débourser plus pour vous.

7. L’autorisation des animaux domestiques

Beaucoup de gens possèdent des animaux de compagnie, les locataires ne sont pas différents. Peu de propriétaires d’immobilier acceptent les animaux de compagnie lors d’une signature d’un contrat de location. Si vous pouvez rendre votre propriété plus accueillante pour les animaux de compagnie, vous constaterez souvent que les locataires vous paieront une prime pour cela.

8. Les frais des les services publics

Dans certaines régions, vous pouvez faire payer les services publics. Vous pouvez par exemple faire déclarer le coût de l’eau. Toutefois, les frais d’égouts sont à la charge du propriétaire. Si vous vous attendez à ce que le locataire entretienne un jardin, vous devriez conclure une sorte d’entente avec lui pour partager les frais d’utilisation de l’eau.

9. Le suivi des loyers

Que vous gériez vous-même la propriété ou ayez un administrateur de biens ou un agent immobilier, assurez-vous que le loyer est payé à temps. Vous constaterez que plus un locataire est en retard sur le loyer, moins vous êtes susceptible de voir tout le loyer qui vous est dû. La réglementation de la location d’habitation décrit le processus de recouvrement des arriérés de loyer. Suivez-la de près et assurez-vous que vous actes sont conformes à la législation.  

10. Toujours bien entretenir votre bien

Si vous ne pouvez pas augmenter vos revenus, vous pourriez être tenté de réduire vos dépenses. Surtout, ne fais pas cela ! Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles vous ne devriez pas le faire. Tout d’abord, une propriété mal entretenue aggrave la situation du locataire et crée des problèmes pour vous et pour votre agent immobilier. Deuxièmement, une propriété mal entretenue n’attire pas de bons locataires. Enfin, vous ne voulez pas enfreindre les règles ou règlements en matière de location résidentielle en ayant un logement insalubre et non conforme aux règlements.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!