Comment faire du rose en peinture ?

Le rose est une couleur très souvent associée au romantisme. Il est donc naturel d’apprécier cette couleur au point de vouloir l’utiliser pour sa peinture. S’il est possible de l’acheter dans n’importe quelle boutique de la place, sachez également que vous pourrez le faire vous-même et ceci avec toutes les nuances de rose que vous désirez. Si vous désirez en savoir plus, veuillez continuer la lecture de l’article.

La conception de la peinture de couleur rose

Afin de concevoir une peinture de couleur rose, commencez par vous procurer celle de couleur blanche et rouge. Pour obtenir un rose pur, vous devez veiller à vous procurer une peinture rouge aussi neutre que possible.

A lire aussi : Jardinage : comment bien choisir ses jardinières ?

Une fois les deux couleurs de peinture à portée de main, vous devez ajouter du rouge au blanc jusqu’à obtenir le résultat recherché.

Il ne faut notifier qu’il est important de toujours ajouter la couleur petit à petit tout en mélangeant correctement. Vous ne devez vous arrêter que quand vous aurez obtenu la bonne teinte.

A lire en complément : Comment nettoyer du bronze ?

L’ordre normal des choses veut qu’on prenne la couleur blanche à laquelle on ajoute du rouge. L’inverse ne donnera pas le résultat recherché.

Il est généralement conseillé de noter les proportions de peinture utilisée pour la fabrication de votre couleur rose. Ceci au cas où vous aurez besoin de refaire le mélange pour une plus grande surface à peindre.

Comment avoir les différentes nuances de couleur rose

Au cours de votre mélange, il est possible en respectant un certain dosage d’obtenir une nuance de rose qui correspond à vos goûts.

Le rose clair

Le rose clair est une couleur qui s’obtient assez facilement. Pour l’avoir, il vous suffit de mélanger un soupçon de rouge dans du blanc. En effet, voilà comment ça fonctionne. Plus vous ajoutez du rouge au blanc, plus votre rose sera foncé.

En fonction du type de peinture à laquelle vous avez recours, vous avez la possibilité d’ajouter de l’eau au rose pour l’éclaircir. Dans ce cas, vous aurez plutôt un rose plus ou moins transparent selon la quantité d’eau ajoutée.

Le rose pâle

Il s’agit là d’une autre nuance de rose, dont le processus d’obtention est assez différent de celui utilisé pour le rose clair. En ratant ici un seul procédé, vous risquez d’avoir un résultat différent de ce que vous espérez.

Pour obtenir votre rose, vous avez, cette fois encore, besoin de votre combinaison de base qui est le rouge et le blanc. Là aussi, il est nécessaire d’ajouter du rouge au blanc et de le faire petit à petit pour ne pas vous retrouver avec un rose trop foncé.

À présent, pour que votre rose pâle soit moins terne, il vous faut ajouter une petite quantité de peinture noire. Il est nécessaire d’augmenter la dose très progressivement pour ne pas non plus avoir trop de noir.

Ces deux nuances ne sont pas les seuls que vous pourrez obtenir. Il en existe plein d’autres. Il vous faudra juste respecter les bons dosages et les bonnes combinaisons pour obtenir le résultat voulu.

Show Buttons
Hide Buttons