Achat de maison : quelles sont les démarches à suivre ?

L’investissement immobilier est et demeure l’un des investissements les plus durables qui peuvent faire profiter cette génération et celle qui est à venir. Avec l’investissement immobilier, soit vous avez un toit où dormir, soit vous le mettez en location. Dans ce dernier cas, vous bénéficierez encore d’une réduction d’impôt. Mais alors, comment bien acheter sa maison ? Il existe tout un processus, et il vaut mieux aller pas à pas. Le présent article vous présente les démarches à suivre pour acquérir votre logement.

Connaître sa capacité de financement

L’achat de votre maison dépendra premièrement du budget que vous prévoyez lui consacrer. En effet, c’est votre budget qui déterminera quel type de bien devrait vous aller. Noter que pour acheter sa maison, il y a trois sources pour financer un achat. Premièrement, il y a l’apport personnel qui doit se retrouver entre 10 et 15 % du prix d’achat. En outre, vous pouvez bénéficier des aides de financement et enfin, vous pouvez avoir recours au crédit immobilier. Maintenant que vous avez votre plan de financement, vous pouvez maintenant rechercher les biens qui correspondent à ce pouvoir d’achat.

A lire en complément : Les meilleures façons d'économiser l'énergie à la maison !

Faites votre recherche

La recherche que vous avez à effectuer doit aussi répondre à l’objectif que vous voulez atteindre en achetant le bien. Si c’est pour une location, vous devez bien faire attention à la zone géographique de la maison. Ici, on met l’accent beaucoup plus sur l’aspect attrayant du quartier. En ce qui concerne la recherche proprement dite, vous pouvez consulter et trier les biens que vous verrez dans les annonces immobilières. Aussi, vous pouvez vous rendre sur les sites qui y sont consacrés, ou créés des alertes e-mails.

Le compromis ou la promesse de vente 

Lorsque vos yeux sont maintenant rivés sur la perle rare, vous devez prendre minutieusement toutes les informations concernant le bien. Et cela vous sera transmis par le vendeur. Renseignez-vous bien alors sur l’état actuel du bien, le diagnostic de performance énergétique, etc. Maintenant, vous pouvez penser à signer un compromis ou une promesse de vente. Mais avant, négocier convenablement le prix avant de vous lancer. Pour avoir des armes de réussite, informez-vous déjà sur le marché immobilier local. L’offre d’achat vous engage et vous devez forcément inclure des clauses suspensives et une date de validation de votre proposition.

A découvrir également : Douche sécurisée pour senior : comment bien choisir ?

Aussi, la clause de votre compromis de vente peut stipuler que la vente a lieu sous réserve de l’accord d’un prêt immobilier. Quand vous acceptez l’offre d’achat, sachez que vous avez au maximum 45 jours pour trouver le prêt idéal.

Avoir son crédit et signer l’acte de vente

Après la précédente étape, vous pouvez contacter votre banque pour avoir votre crédit immobilier qui sera rattaché à l’acte de vente. Cependant, lorsque la vente est annulée, vous n’avez plus droit au crédit immobilier. Aussi, vous devez remplir certaines conditions comme avoir un emploi stable et ne pas être surendetté avant d’obtenir le crédit. Enfin, vous signerez l’acte de vente chez le notaire. Les protagonistes ici sont, l’acheteur, le vendeur et l’agent immobilier. Mais, avant que vous n’apposiez vos signatures, le notaire aurait vérifié toute information concernant l’emprunteur.

Par ailleurs, il faudrait prévoir dans votre budget les 7,5 % du prix de vente qui seront versés au notaire. De plus, n’oubliez pas de jouer sur la concurrence pour avoir un meilleur taux d’intérêt. Une fois l’acte de vente signé, vous pouvez avoir les clés de votre nouvelle maison et aller à sa rencontre.

 

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!