Piscine et enfants de bas âge : 4 solutions pour améliorer la sécurité

La loi oblige tous les propriétaires de piscine enterrée ou semi-enterrée à installer des dispositifs de sécurité. L’objectif de cette exigence légale est de protéger les enfants de moins de 5 ans et limiter les accidents autour de la piscine. Il existe différents dispositifs pour sécuriser votre piscine.

L’alarme pour piscine

L’alarme pour piscine reste aujourd’hui un des choix par excellence pour sécuriser une piscine si vous avez des enfants en bas âge. Il existe différents types d’alarmes, répertoriés sur ce site qui compte de nombreuses références d’articles pour piscines. On retient notamment 3 catégories d’alarmes pour piscine :

A lire aussi : Quel matériau pour ma plage de piscine ?

  • l’alarme parlante qui permet d’avertir par message vocal lorsqu’une personne s’approche de la piscine,
  • l’alarme immergée qui se déclenche quand quelqu’un tombe dans l’eau,
  • l’alarme périmétrique qui envoie une alerte lorsque quelqu’un franchit une ligne infrarouge.

La norme légale NF P90-307 encadrant les alarmes de piscine indique qu’elles doivent être activées 24h/24, même en dehors des moments de baignade. Ce type d’alarme s’active par le biais d’une télécommande à digicode ou à clé. Ce système a pour but de ne pas pouvoir être activé par les enfants de moins de 5 ans.

La barrière de protection

Encore appelée clôture de piscine, la barrière de protection est un véritable rempart qui permet de fermer l’accès au bassin. Elle est installée tout autour de la piscine et mesure en général 1,10 mètre de haut. D’un point de vue légal, c’est la hauteur minimale à respecter entre le haut de barrière et le point d’appui le plus haut accessible à l’enfant.

Lire également : Piscine ou spa, quel est le meilleur choix ?

En outre, la barrière de protection doit être dotée d’un portillon sécurisé qui s’ouvre vers l’extérieur lorsqu’il est pivotant. Vous devez vous assurer que le système de déverrouillage du portillon soit impossible à utiliser par un jeune enfant de moins de 5 ans.

barrière de protection piscine

La couverture de sécurité normée

Les couvertures de sécurité d’une piscine sont classées dans 3 catégories :

  • le volet roulant,
  • la couverture à barres opaque,
  • la bâche d’hivernage.

Quelle que soit votre choix, cette couverture doit couvrir le bassin de sorte à empêcher l’immersion d’un enfant de moins de 5 ans. De même, elle doit être capable de résister à un poids d’adulte pouvant atteindre 100 kg.

En plus de son principal objectif qui est la sécurité, la couverture de piscine permet également de protéger l’eau du bassin et de maintenir sa température.

L’abri de piscine

L’abri de piscine est une construction fermée en forme de véranda. Il est installé au-dessus du bassin afin de le rendre complètement inaccessible. Les règles légales exigent que la fermeture de l’abri soit solide afin qu’un enfant ne puisse pas l’ouvrir. De même, l’installation doit être assez solide pour résister aux intempéries.

Si sa hauteur est inférieure à 1,80m et si la surface du bassin fait entre 10 et 100m², seule une déclaration préalable de travaux sera nécessaire. En revanche, si la hauteur est supérieure ou égale à 1,80m de hauteur il vous faudra demander un permis de construire.

Chacun de ces systèmes de sécurité protège votre piscine. Toutefois, il faudra faire le bon choix en fonction du degré de sécurité souhaité.

Show Buttons
Hide Buttons