Les travaux d’isolation éligibles au crédit d’impôt

Dans le but de se sentir très bien chez eux, de nombreuses personnes font recours à des services d’isolation. L’État en vue d’aider ses populations a mis en place de nombreuses aides et modes de financement. On parle notamment de la Prime Énergie, des aides accordées par l’ANAH, l’isolation à Un euro, le crédit Éco PTZ, sans oublier le Crédit d’Impôt.

Ce dernier est l’un des plus sollicités parmi la panoplie mise en place. Retrouvez dans cet article, les travaux concernés par le crédit d’impôt et toutes les informations disponibles sur la thématique.

A lire aussi : Déperditions thermiques : que faut-il isoler en priorité ?

Le Crédit d’Impôt pour les travaux d’isolation : que faut-il savoir ?

Encore appelé Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique ou CITE, le crédit d’impôt pour les travaux d’isolation est un dispositif fiscal mis en place par le gouvernement, en vue d’amener les propriétaires et locataires de maisons à effectuer des travaux d’isolation dans leur résidence personnelle.

Par ailleurs, il est nécessaire que les entreprises employées pour lesdits travaux soient qualifiées et certifiées RGE (pas nécessaire pour certaines réalisations). Thermie France est l’une des meilleures. Elle reste disponible sur le https://www.thermiefrance.com/ .

A lire aussi : Pourquoi traiter le bardage en bois de la façade ?

Quels sont les travaux d’isolation donnant accès au CITE ?

Il est inutile de vouloir se lancer dans l’obtention du crédit d’impôt, si vous ne savez pas exactement les travaux d’isolations qu’il faut entreprendre pour en bénéficier. Vous pouvez bénéficier du CITE lorsque vous voulez remplacer vos fenêtres simples vitrage par des fenêtres double vitrage, lorsque vous voulez installer des pompes à chaleur ou encore des matériaux d’isolation thermique (hormis les portes et fenêtres).

Vous pouvez également bénéficier du crédit d’Impôt pour les travaux d’isolation tels que : l’installation de VMC, l’installation de dispositif de recharge pour voiture électrique, l’installation de pompes à chaleur (hormis le air/air), l’installation de chauffage ou d’équipement de production d’eau chaude (qui fonctionne au solaire, au bois, etc.), mais aussi la réalisation d’un DPE (Diagnostic de Performance énergétique) en dehors du cadre réglementaire prévu par la loi (en cas de vente de la maison). Cette liste est bien sûr non exhaustive.

travaux d'isolation éligibles au crédit d'impôt

Quelles sont les conditions d’éligibilité au Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique ?

Afin de bénéficier du CITE, vous devez remplir quelques conditions d’éligibilité spécifiques. Tout d’abord, vous devez veiller à ce que la maison dans laquelle vous voulez effectuer des travaux grâce au crédit d’impôt, soit votre résidence principale. Vous devez aussi vous assurer que ledit logement soit achevé depuis plus de deux ans, avant la date que vous avez prévue pour le démarrage des travaux d’isolation.

Par ailleurs, il est impératif que vous payiez les frais qui vous ont été alloués entre janvier et décembre. Les travaux d’isolation doivent être réalisés par l’entreprise à laquelle vous les avez confiés dès la construction de votre maison.

Vous pouvez aussi sous-traiter la moitié à une autre entreprise. Pour la majorité des travaux, l’entreprise en charge doit être certifiée RGE (Reconnu garant de l’Environnement). Enfin, en tant que demandeur vous devez présenter des revenus fiscaux supérieurs au seuil fixé.

Quel est le seuil de revenu fiscal pour être éligible au crédit d’impôt ?

Que vous soyez seul ou que vous disposiez d’un ménage, vous devez obligatoirement présenter à l’administration compétente vos revenus fiscaux. Ils serviront de référence. Toutefois, sachez que le seuil de revenu fiscal en Île-de-France diffère du seuil dans les autres régions.

En Île-de-France, le revenu fiscal minimum exigé est de 25 068 € pour une personne, de 36 792 € pour deux personnes, de 44 188 € pour trois personnes, de 51 026 € pour quatre personnes et de 59 026 € pour cinq personnes. Si vous avez un ménage avec beaucoup plus de personnes, il vous suffit d’ajouter 7422 € pour chaque personne supplémentaire.

Dans les autres régions, le revenu fiscal minimum exigé est de 19 074 pour une personne, de 27 896 pour deux personnes, de 33 547 pour trois personnes, de 39 192 pour quatre personnes et de 44 860 pour cinq personnes.

Quel est le montant du crédit d’impôt ?

Pour calculer le montant du crédit d’impôt, l’administration prenait en compte les travaux réalisés. Néanmoins, le CITE ne dépasse jamais 75 % du capital personnel que vous avez déployé vous-même. Le CITE est par ailleurs de 2400 €/personne et de 4800/couple (marié).