L’assurance emprunteur, une sécurité financière impérative

La possibilité d’acquérir un bien immobilier est le rêve de nombreuses personnes dans notre pays. Malheureusement, il est bien rare de disposer des fonds nécessaires afin de procéder à un achat direct sans avoir recours à l’aide de financement proposé par un organisme prêteur. Justement, dans un tel contexte, il est impératif de souscrire une assurance pour crédit immobilier. Il s’agit d’une solution visant à protéger l’acquéreur, mais aussi l’établissement bancaire.

Dans cet article, nous allons mettre en lumière les critères d’acceptation des assurances emprunteur. Nous verrons ensuite comment est calculé le coût, puis nous mettrons en avant les avantages de la souscription en ligne.

A lire en complément : Aménager vos combles pour gagner de la place !

Quels sont les critères d’acceptation des assurances emprunteur ?

Lorsqu’il s’agit de souscrire à votre assurance crédit immo dans le cadre d’un prêt immobilier, les organismes prêteurs appliquent des critères d’acceptation qui ne sont pas toujours très flexibles.

En effet, ces critères sont particulièrement rigoureux et ils visent à réduire au maximum les risques tout en garantissant une protection adéquate pour chacune des deux parties. N’oubliez surtout pas que l’objectif principal est de déterminer le plus précisément possible la situation personnelle de l’emprunteur. Bien sûr, cela passe aussi par une analyse fine de sa condition médicale, son état de santé.

A découvrir également : Que choisir entre le carrelage imitation bois ou le parquet ?

Les experts en assurance tâcheront de déterminer au mieux votre profil en matière de risque global.

L’âge de l’emprunteur

Il s’agit effectivement d’un critère relativement important. Il joue même un rôle déterminant concernant la capacité de l’organisme à accepter de vous proposer un contrat d’assurance. Pour comprendre, vous devez savoir que si vous êtes jeune, le risque concernant un potentiel événement grave pouvant être couvert par l’assurance s’avère relativement faible. Cependant, en vieillissant, il y a fort à parier que les traites de remboursement mensuel d’assurance en pâtissent. Effectivement, vous remarquerez qu’en vieillissant, vos cotisations seront plus onéreuses. Cela s’explique par le fait que vous êtes potentiellement sujet à des problèmes de santé nécessitant des traitements médicaux lourds.

De façon générale, il n’est pas rare que les différentes compagnies d’assurance fixent une limite d’âge maximale à ne pas dépasser. L’on peut considérer que cette dernière est comprise entre 65 et 75 ans. Bien entendu, si vous vous trouvez dans cette tranche d’âge, des solutions existent. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de différentes compagnies d’assurance. Bien entendu, il faut vous attendre à ce que votre contrat d’assurance et ses échéances soient plus onéreux que si vous l’aviez contracté 20 ans auparavant. L’essentiel étant d’être assuré malgré tout.

La situation familiale de l’emprunteur

Le fait est qu’il s’agit là aussi d’un critère essentiel qui pourra nécessairement influencer les besoins de l’emprunteur, surtout en matière de couverture. En effet, il existe différentes situations. Par exemple, l’emprunteur peut être marié, pacsé ou tout simplement vivre en concubinage. De même, si le souscripteur a des enfants à charge, ses exigences seront probablement plus élevées, notamment concernant le capital décès et les indemnités en cas d’invalidité ou dans le cadre d’une incapacité de travailler. Il est donc impératif d’être clair concernant votre situation afin de bénéficier d’une assurance correspondant parfaitement à vos besoins et à votre profil familial.

Les antécédents médicaux de l’emprunteur

Encore une fois, les antécédents médicaux constituent aussi un élément essentiel de l’analyse. Elle permet en effet de trouver la meilleure assurance pour crédit immobilier. De même, vous devez garder à l’esprit que toutes les compagnies d’assurance étudieront de façon attentive votre historique de santé. Il est impératif que ces dernières ne prennent aucun risque. Par ailleurs, si vous êtes sujet à des traitements en cours, cela doit être indiqué au moment du traitement de votre dossier. Enfin, si vous avez affaire à des pathologies préexistantes, les compagnies d’assurance s’assureront de peser les risques éventuels y étant liés. Enfin, il faut savoir que certaines circonstances entraînent un refus catégorique des compagnies d’assurance ou encore des exclusions. Cela peut notamment être le cas avec certaines affections chroniques ou d’autres plus grave.

Soyez donc clair et honnête au moment de remplir votre dossier.

La stabilité professionnelle de l’emprunteur

La stabilité professionnelle tout comme les revenus de l’emprunteur sont également pris en considération au moment d’analyser votre dossier par toutes les compagnies d’assurance. Il faut savoir que si vous bénéficiez d’une situation d’emploi stable ainsi que des revenus suffisants permettant de payer vos mensualités de remboursement, il s’agit d’un point pour vous. Effectivement, vous aurez en votre faveur certains atouts non négligeables qui permettront d’accélérer le processus de validation de votre dossier. Vous l’aurez compris, si votre situation est favorable et qu’elle inspire la confiance, votre dossier sera accepté dans les plus brefs délais et dans des conditions financières acceptables.

Le montant du prêt immobilier

Vous devez comprendre que plus le montant emprunté est élevé, plus l’assurance prendra des risques à accepter de vous assurer. Nous allons vous expliquer…. En règle générale, lorsqu’on contracte un emprunt immobilier auprès d’un organisme prêteur tel qu’une banque, vous avez différentes possibilités en matière d’échelonnement. En effet, en fonction de la somme que vous faites prêter, il est possible de la rembourser de différentes manières. En règle générale, les établissements bancaires proposent un remboursement en 15 ans, 20 ans ou encore sur une période plus longue, en général sur 25 années. Vous comprendrez aisément que plus la durée est allongée, plus le risque pris par l’assurance l’est aussi. Par conséquent, il faut vous attendre à payer vos traites mensuelles d’assurance plus cher si vous décidez d’emprunter sur une période plus longue.

Comment est calculé le coût d’une assurance emprunteur ?

Outre les aspects que nous venons d’évoquer dans le paragraphe précédent, il faut savoir que le montant de votre assurance emprunteur est calculé selon des critères particuliers. En effet, il convient de prendre en considération l’ensemble des options et des niveaux de garantie choisie. Vous devez garder à l’esprit qu’une assurance couvrant uniquement le décès sera moins coûteuse qu’une assurance multirisque incluant d’autres options. Mais passons tout d’abord au crible les principales garanties offertes par ce type de solution.

La garantie décès

Il s’agit d’une composante essentielle de l’assurance de prêt immobilier. Malheureusement, certaines situations de vie font en sorte que certains souscripteurs soient victimes d’un décès prématuré. Il faut savoir qu’en cas de décès, cette garantie prend en charge le remboursement intégral du capital restant à payer l’organisme prêteur. De cette manière, les héritiers se trouveront protégés. Ils n’auront effectivement pas à prendre en charge le remboursement du prêt. Cette garantie est probablement la plus importante, car elle fait en sorte de préserver la situation financière tout en ayant la possibilité de conserver le patrimoine immobilier pour les héritiers. Bien entendu, cette assurance est obligatoire et elle vous permet d’être serein tout comme vos proches.

La garantie perte totale et irréversible d’autonomie

Cette garantie aussi connue sous l’acronyme PTIA s’avère importante si vous êtes un emprunteur et que vous souhaitez vous prévenir contre ce que la vie peut vous réserver. En effet, il s’agit d’une bouée de sauvetage qui peut intervenir lorsque vous vous trouvez dans l’incapacité totale et permanente d’exercer votre profession. Dans ce genre de situation, vous n’avez plus de rémunération et il est important de bénéficier d’une assistance. Justement, cela peut être le cas dans les actes de la vie quotidienne. Malheureusement, si vous êtes victime d’une telle situation, cette garantie prend en charge encore une fois, le remboursement du capital restant à rembourser à l’organisme prêteur. Cela permet à l’emprunteur et à sa famille de ne pas avoir affaire à de plus graves problèmes, notamment des problèmes financiers, des dettes, en plus des défis liés à l’autonomie.

La garantie invalidité permanente totale

Cette dernière protège les emprunteurs dans le cas où ils se retrouveraient invalides. Cependant, pour que la validité soit reconnue comme étant totale, elle doit être supérieure à 66 %. Si malheureusement cela devait être votre cas, il faut savoir qu’avec cette garantie, le remboursement de vos mensualités serait pris en charge. De cette manière, vous serez à même de vous concentrer sur votre réadaptation sans avoir à vous soucier des contraintes financières causées par votre emprunt immobilier. Il s’agit d’une protection importante qu’il convient de ne pas négliger. Effectivement, cette dernière peut vous permettre d’assurer votre stabilité financière si vous êtes sujet à une situation imprévue.

La garantie invalidité permanente partielle

Il s’agit encore une fois d’une garantie particulièrement intéressante. En cas d’invalidité comprise entre 33 et 66 %, cette couverture vous permettra de bénéficier d’un sérieux coup de pouce. Prenons un exemple : vous êtes partiellement invalides, mais vous êtes toujours à même de travailler. Bien entendu, nous n’évoquons absolument pas un travail à plein-temps cependant, en bénéficiant de la garantie invalidité permanente partielle, vous avez l’assurance de la prise en charge d’une partie des mensualités de votre prêt. Par ailleurs, la prise en charge est calculée proportionnellement à votre taux d’invalidité. D’un point de vue financier, il s’agit d’une bonne nouvelle qui vous permettra de vivre plus sereinement en réduisant la pression économique sur vos épaules.

La garantie incapacité temporaire de travail

Cette dernière est aussi connue sous l’acronyme ITT. Cette solution vise à couvrir les emprunteurs lorsqu’ils sont incapables de travailler pour une durée définie. Cela peut être dû à un accident ou encore à cause d’une maladie. Bien entendu, dans de nombreux contrats, il existe un délai de franchise. Cependant, la garantie incapacité temporaire de travail prend en charge le remboursement des mensualités de prêt jusqu’à ce que vous puissiez reprendre votre métier. Dans certains cas, vous pouvez malheureusement être reconnu en invalidité permanente. Dans ce cas, il convient de se référer aux deux paragraphes précédents. Quoi qu’il en soit, la garantie incapacité temporaire de travail assure une continuité financière durant les périodes compliquées. En tant qu’emprunteur, cela peut vous aider à vous recentrer sur votre guérison sans avoir à être angoissé au moment de payer les échéances de prêt.

Les avantages de souscrire une assurance emprunteur en ligne

De nos jours, grâce à l’avènement d’Internet, il est de plus en plus facile de souscrire une assurance pour un crédit immobilier. Par ailleurs, il convient de souligner le fait que cette option présente de nombreux avantages. En plus d’être moderne et pratique, la possibilité de souscrire un contrat sur internet vous permettra de réaliser des économies intéressantes tout en bénéficiant d’une certaine flexibilité et d’une transparence notamment en matière de processus de souscription.

Les prix compétitifs

Effectivement, il s’agit là de l’atout principal de la souscription d’une assurance en ligne. Le fait est qu’il est possible pour les compagnies d’assurance de diminuer les coûts de fonctionnement et de réduire les frais comparés à des agences traditionnelles physiques. De cette façon, les compagnies d’assurance sont à même de réaliser des économies qui se répercuteront directement sur les contrats proposés en ligne. Voilà pourquoi les tarifs sont plus avantageux comparé aux circuits traditionnels.

La possibilité de comparer facilement les différents contrats

De nombreuses compagnies d’assurance équipent leur site web avec des comparateurs d’assurance. Il s’agit d’un outil particulièrement pratique qui vous permet en un simple coup d’œil de déterminer si un contrat est plus intéressant qu’un autre. Cependant, nous vous invitons à rester vigilant. Effectivement, lorsqu’une compagnie d’assurance met en place ce genre de système, elle n’oubliera pas de mettre son offre en lumière. Justement, pour pallier ce genre de problème, il faut savoir qu’il existe des sites web indépendants sur lesquels vous pouvez comparer en quelques clics les différentes assurances à l’instant T. Ainsi, vous trouverez celle qui correspond le mieux à votre profil en ayant l’assurance d’un jugement impartial.

La simplicité et la rapidité du processus

Effectivement, rien n’est plus simple que de souscrire un contrat d’assurance pour prêt immobilier en ligne. En règle générale, il faut compter une trentaine de minutes. Cependant, rien ne dit que vous soyez à l’aise avec l’informatique. Dans ce contexte, savoir que des solutions existent. Par exemple, appelle au service des conseillers en ligne. Pour ce faire, vous pouvez le renvoyer un email ou encore les joindre via un chat. Ces derniers n’hésiteront pas à vous rappeler par téléphone afin de vous accompagner dans vos démarches et pour vous simplifier la vie.