Bardage en bois : quelle essence de bois choisir ?

Le bardage en bois est l’habillage par excellence d’une maison nouvellement rénovée ou si vous voulez tout simplement donner un coup de jeune à vos façades. Bardage en bois horizontal ou vertical, naturel ou teinté…vous avez largement le choix. Par contre, il va également falloir choisir la bonne essence de bois pour le bardage. Qui sont les meilleurs candidats ?

Les classes d’essence de bois

Avant de parler des meilleures essences de bois pour le bardage de votre maison, il est utile de revenir vite fait sur les différentes classes de bois. Pour faire court, il existe quatre classes de bois, les essences de Classe 1 sont faites pour les réalisations en intérieur uniquement. Les bois de Classe 2 sont plus ou moins résistants, ils supportent un peu l’humidité jusqu’à 20%. Si votre maison est située dans une zone géographique chaude et sèche, du bois Classe 2 fera l’affaire.

A lire aussi : Comment louer sa maison

Les bois de la classe 3 sont les plus utilisés pour la réalisation d’un bardage en bois pour une façade extérieure. Ces bois sont résistants et durables et sont conçus pour résister aux intempéries. Toutefois, ces essences nécessitent de l’entretien plus ou moins régulier. Si vous voulez investir dans un bardage haut de gamme à toute épreuve, tournez-vous vers les bardages en bois classe 4. C’est ce qui se fait de mieux sur le marché. Mais il va falloir également avoir la main lourde avec le porte-monnaie.

Lire également : Peinture intérieure : les 03 étapes indispensables pour un rendu impeccable

Les 3 essences de bois les plus utilisées pour le bardage en bois

Un professionnel sérieux du bardage en bois comme Sivalbp ne vous présentera pas des bois de classe 1 ou 2 pour la réalisation de votre projet. Les trois essences de bois les plus en vue pour la réalisation de bardage en bois sont : le mélèze, le cèdre et le chêne ou le châtaignier.

Le mélèze comme bardage en bois

Le mélèze est un bois de classe 3 facile à travailler, résistant à l’humidité et par-dessus tout imputrescible. Le mélèze fait également partie des bois dits éco-responsables. Pour le coût, il faut prévoir entre 25 à 50 euros/m2.

Le cèdre utilisé en bardage en bois

Un bardage en bois de cèdre ou en Red cedar peut durer jusqu’à 25 ans. Le cèdre est également connu pour sa légèreté et ses différentes teintes allant du brun-rouge à la couleur cannelle en passant par l’ambre opalin. Le bois de cèdre est également de classe 3, mais est un tantinet plus haut de gamme que le mélèze. Il faut compter 50 à 100€ au m2 pour un bardage.

Le chêne et le châtaignier : du bois à traiter

Ces essences de bois peuvent atteindre la classe 4 une fois traitées comme il se doit. Leur esthétique est tout simplement sans égal. Un peu moins haut de gamme que le cèdre, le chêne et le châtaignier sont moins chers. Vous pouvez en avoir à partir de 35 à 85 euros/m2 au maximum.

Remarques : pour un bardage en bois pas cher et au meilleur rapport qualité-prix, vous pouvez vous tourner vers des essences comme l’épicéa ou le pin traité par autoclave. Dans le même style, vous avez le bois Douglas.