Quel type de maison coûte le moins cher ?

Vous vous demandez quel type de maison coûte le moins cher à la construction ? Dans le cadre de votre projet de construction de maison, nous vous donnons quelques conseils pour vous y retrouver. En fonction de vos critères et de vos priorités, vous serez en mesure de choisir votre modèle idéal de maison.

Coût global d’une maison : quelle construction est avantageuse ?

La construction d’une maison est une grande étape, un vrai projet de vie. Pour cette raison, il est important de prendre le temps de se poser les bonnes questions avant de se lancer. Budget, impact écologique, esthétique architecturale… Quelles sont vos priorités ? En fonction de vos critères, vous serez en mesure de savoir quel modèle de maison correspond le mieux à vos attentes.

A lire également : Construire à Nîmes : les meilleurs quartiers

Avant tout, il faut savoir que la construction de maisons est un secteur qui propose tous les tarifs possibles. Selon que vous concevez votre projet sur du court ou du long terme, le budget ne sera pas le même. Parfois, faire un investissement important au départ peut s’avérer avantageux sur le long terme.

Si certains vont privilégier le structurel, d’autres vont privilégier les apparences et l’esthétique. Il n’y a pas de “bon choix” dans le choix d’une maison : il faut simplement savoir qu’un constructeur de maisons propose des maisons standards personnalisables dont la qualité est reconnue, avec une marge plus ou moins importante entre les modèles entrée de gamme, milieu de gamme et haut de gamme.

A lire en complément : Projet de construction d’une maison pas chère : les éléments clefs à connaître

Budget de construction de maison : court terme ou long terme ?

Aujourd’hui, il est possible de faire construire une maison pour très peu cher. La qualité des matières premières, l’origine des matériaux, la finition de la construction et la qualité du suivi avec le constructeur sont autant de critères à prendre en compte.

Si vous optez pour de l’entrée de gamme, cela ne signifie pas que votre maison sera de mauvaise qualité. Votre budget est respecté, mais il faut savoir que les matériaux seront moins chers, parce que sourcés de manière moins responsable que d’autres, proposés en milieu de gamme voire en haut de gamme.

Le choix final est le vôtre : votre habitation est amenée à être pérenne dans le temps. Aujourd’hui, les questions d’impact écologique de la construction de maisons sont des sujets brûlants. S’il existe des normes et des certifications permettant de valider une certaine qualité (isolation, empreinte écologique, basse consommation, etc.) ces réglementations ne sont pas obligatoires sur toutes les constructions de maisons.

Nous vous présentons divers types de constructions de maisons et leurs modèles, afin de vous aider à y voir plus clair dans votre projet.

Les critères de sélection de votre future maison

Lorsque l’on choisit de faire construire une maison, les critères sont très importants. Ils sont nombreux et peuvent entrer en contradiction les uns avec les autres, selon vos priorités. Il sera primordial de fixer quelle importance vous accordez à chaque critère de choix de construction, afin de jauger au mieux votre besoin.

Parmi les critères qui participent au choix d’une maison, on retrouve fréquemment :

  • L’impact écologique de la construction
  • Le coût global et votre budget
  • L’esthétique et le design architectural
  • Construction ou auto-construction ?
  • Quel emplacement pour votre terrain ?
  • Maison de plain-pied ou à étage ?
  • Maison en lotissement ou maison sur terrain isolé ?
  • Origine des matériaux
  • Respect du PLU local ?

Ces nombreux critères ont des conséquences directes sur votre choix. En priorisant vos critères, vous êtes ensuite en mesure de mieux orienter votre recherche, à commencer par le terrain et son emplacement. Le type de maison que vous souhaitez ne sera pas forcément constructible sur tout type de terrain.

Il est donc important de peser le pour et le contre de chaque type de maison pour bien choisir son terrain. L’étape du choix du terrain peut se faire en fonction du type de maison, ou l’inverse, tout en prenant en considération votre budget.

Si vous partez sur une construction de maison, il est possible que vous envisagiez une revente avec plus-value plus tard. Dans ce cas, ne négligez pas l’emplacement du terrain et tout le potentiel que celui-ci représente.

Bien choisir son terrain

Avant toute chose, le choix du terrain se fait selon vos critères d’emplacement, mais aussi d’orientation et de potentiel pour l’avenir.

Une fois que vous avez votre terrain, vient le tour du type de maison dans lequel vous vous projetez. Plutôt maison contemporaine et moderne ? Maison traditionnelle ? Maison bioclimatique et écologique ? Maison à toit plat ? Maison en kit ou maison modulaire ? Vous avez l’embarras du choix, à vrai dire ! Les coûts totaux de la construction de votre maison feront toute la différence.

Par ailleurs, pour bien choisir un terrain, vous verrez vite que vous avez le choix entre des terrains viabilisés et des terrains nus non viabilisés. Ce coût est à prendre en compte dans votre budget de construction de maison, ainsi que toutes les prestations de conseil dont vous pouvez bénéficier autour de la construction de votre habitation. 

Enfin, si l’on parle souvent d’exposition ou d’orientation, c’est bien parce que la construction seule d’une maison ne suffit pas à la rendre agréable. L’environnement joue énormément sur le quotidien. Il est vivement conseillé de commencer par le choix du terrain avant de se lancer à la conquête d’un modèle parfait de maison. Vérifiez bien que tous les raccordements sont possibles, que vous n’êtes pas en présence d’une source sous votre future maison (cela peut  causer de graves troubles) ou encore que le voisinage n’est pas amené à se développer de manière extensive voire invasive autour de vous.

SI vous avez choisi un endroit isolé et que vous tenez à ce qu’il le reste, projetez-vous sur quelques années. À l’inverse, si vous avez choisi une construction en lotissement, renseignez-vous sur les commodités et toute la vie qui va se créer autour de ce lotissement, notamment pour les enfants, si vous en prévoyez.

Quel type de maison choisir pour une construction pas chère ?

Afin de vous aider à faire votre choix, nous vous présentons les types classiques de constructions de maisons, par ordre croissant de prix, c’est-à-dire de la construction la moins onéreuse à la construction de maison la plus chère.

Ces données sont bien sûr à relativiser, sachant qu’en fonction des finitions, de vos choix de matériaux et du choix du constructeur, ces fourchettes de prix peuvent tout simplement varier du simple au double. De manière générale, les prix des constructions sont évalués en prix par mètre carré. Suivez le guide des constructions de maison par ordre croissant de prix !

La maison modulaire : bois béton ou conteneur

Une maison modulaire est un type de maison qui est conçue et fabriquée entièrement en usine. La maison modulaire peut être en bois, en béton ou bien se présenter sous forme de conteneur. Les maisons modulaires ont en général un impact écologique positif et suivent des normes et des réglementations assez strictes. Ces normes donnent droit à des certifications de type “maison basse consommation” (BBC).

De plus, la maison modulaire, même si elle sort d’usine, peut être personnalisée, ce qui vous laisse le choix de construire un habitat chaleureux, qui vous ressemble. Aujourd’hui, on note trois types principaux de maisons modulaires : la maison modulaire en bois, la maison modulaire en béton, et le conteneur amélioré, qui est un véritable habitat personnalisable à vos goûts.

La maison modulaire a un coût et peut se construire à partir de 350 euros le mètre carré pour les maisons low-cost. Elle peut monter jusqu’à 2 500 euros le mètre carré pour les modèles très haut de gamme.

En général, la maison modulaire en bois est la plus chère et se situe entre 2 000 et 2 500 euros le mètre carré. Quant à la maison modulaire en béton, elle sera moins chère : entre 1 000 et 1 300 euros le mètre carré. Enfin, le conteneur reste la moins chère des maisons modulaires, avec une fourchette qui se situe entre 350 et 400 euros le mètre carré.

La maison en kit : ossature bois, métal ou bois massif

La maison en kit est, comme son nom l’indique, livrée en pièces détachées et à assembler de A à Z. Ce processus implique une certaine connaissance de la construction. Vous gérez vous-même votre chantier une fois la maison en kit livrée. C’est en quelque sorte une forme d’auto-construction, qui doit respecter des normes établies, notamment sur tout ce qui concerne les raccords.

Vous avez généralement à votre charge la pose de l’isolation, des revêtements et tout l’aménagement intérieur, ce qui laisse une grande marge de manœuvre sur la manière de faire et sur le temps consacré. De cette manière, vous réduisez considérablement les coûts de construction.

La maison en kit représente un investissement de temps, et donc d’argent, mais elle n’est pas aussi chère qu’elle n’en paraît, contrairement aux idées reçues. En évitant tous les frais de main d’œuvre et de construction, vous faites de réelles économies et vous bénéficiez en plus de cela de la satisfaction d’avoir monté seul votre maison en kit.

Les maisons en kit sont traditionnellement présentées sous divers modèles : ossature bois, ossature métallique ou en bois massif. Des matériaux traditionnels de construction vous sont proposés, avec une plus ou moins haute qualité, notamment dans l’origine et le processus de fabrication des matériaux.

Pour votre maison en kit, il vous sera proposé des constructions ossature bois (entre 800 et 1 200 euros le mètre carré), des constructions ossature métallique (entre 600 et 900 euros le mètre carré) mais aussi des maisons en kit en bois massif, plus élaborées et plus chères. Les premiers prix commencent à 600 euros le mètre carré et peuvent monter jusqu’à 1400 ou 1 500 euros le mètre carré, selon les finitions, la qualité du bois, etc.

Saviez-vous qu’il est aussi possible de faire de votre maison en kit une maison écologique ? Une fois livrée, vous pouvez tout à fait installer sur votre maison en kit des panneaux solaires photovoltaïques ou encore des systèmes de récupération, de traitement et de réutilisation de l’eau. On pense également aux tiny houses et aux maisons en A, qui favorisent une non-déperdition de la chaleur et une bonne circulation des flux. À vous de jouer !

La maison bioclimatique : une construction écologique

Dans l’ordre des maisons à faire construire, dans l’ère du temps, on retrouve la maison écologique, aussi appelée bioclimatique. Ce type de maison participe par sa conception et par sa construction à la réduction des gaz à effets de serre. Avec des matériaux provenant généralement de sources contrôlées et n’épuisant pas les ressources de la planète, ce type de maison vous promet tout le confort dont vous avez besoin.

Vous êtes dans une maison qui n’est pas entièrement autonome mais qui vous fournit de l’électricité et qui utilise l’eau environnante (pluie). Au cœur de la question écologique, ce type de maison ne fait pas débat et vous avez tout à gagner à investir dans ce type de construction fiable et avantageux pour l’environnement. Et qui dit préservation de l’environnement ne dit pas forcément coût élevé.

Certes, les maisons écologiques sont en général 30 % plus chères que le reste des maisons, mais elles représentent une certaine rentabilité sur le long terme. En produisant vous -même votre électricité grâce à vos panneaux solaires, vous réduisez la facture et vous restez en circuit court. L’impact écologique de la maison bioclimatique est moindre, ce qui justifie en fait son coût : les matériaux sont durables et écologiques, et votre maison évolue bien, en harmonie avec vos principes.

Votre consommation d’énergie est revue à la baisse suite à votre investissement de départ : c’est en effet un choix à faire. Aujourd’hui, la maison écologique peut se construire facilement pour un coût qui varie entre 400 euros et 600 euros le mètre carré pour avoir simplement une construction hors d’eau et hors d’air. Pour avoir votre maison bioclimatique clés en main, le coût sera nettement plus élevé : entre 1 000 et 1 800 euros le mètre carré.

Allez-vous vous aussi franchir le pas de la maison écologique, en pleine réflexion sur la crise du climat ? Les avantages sont nombreux et les répercussions se font sur le long terme sur vos finances mais aussi sur la planète.

La maison traditionnelle

La maison traditionnelle, elle, est le schéma le plus courant de maison qui était prisé jusqu’à la fin des années 2000. Depuis, de nombreux autres modèles de maisons ont vu le jour et la maison traditionnelle a tendance à perdre en valeur.

Aujourd’hui, il coûte encore moins cher de faire construire une maison traditionnelle entrée de gamme qu’une maison contemporaine entrée de gamme. Avec une fourchette de prix allant de 1 500 à 2 500 euros le mètre carré, la maison traditionnelle peut avoir du mal à se démarquer dans les constructions récentes, malgré sa qualité et toutes les spécificités qui en ont fait son succès.

Les normes qui régissent la construction d’une maison traditionnelle sont dites classiques. Ce sont celles auxquelles les constructeurs sont les plus habitués. La maison traditionnelle est un terrain parfaitement connu par les constructeurs, qui ont ainsi pu la perfectionner sur de nombreuses décennies. Si le respect de l’environnement ne faisait pas partie des prérequis de la maison traditionnelle il y a quelques années encore, aujourd’hui, celle-ci a bien évolué.

On retrouve toutefois des matériaux de construction classiques dans les maisons traditionnelles, ce qui en fait une construction qui peut ne pas être trop chère. Cela dit, à chaque constructeur de maison traditionnelle ses spécificités : renseignez-vous en fonction de vos critères et de vos priorités !

À noter : si vous choisissez une maison traditionnelle de plain-pied, celle-ci vous coûtera moins cher qu’une maison traditionnelle à étage. Comptez sur un prix de départ à 1 200 euros le mètre carré pour une maison de plain-pied et 1 400 euros le mètre carré pour une maison à étage. Ceci s’explique notamment par le fait que les déperditions d’énergie sont moins importantes dans une maison à étage.

La maison contemporaine

La maison contemporaine a longtemps été convoitée : elle n’en reste pas moins très actuelle, toujours aussi prisée par les particuliers lorsqu’il s’agit de faire construire leur maison. Avec une architecture décalée et sortant de l’ordinaire, la maison contemporaine se veut ambitieuse et différente de la maison traditionnelle.

Moderne en tous points et surtout sur l’esthétique et le design, la maison contemporaine peut être personnalisée auprès du constructeur à qui vous faites appel. Le décor proposé offre chic et classe pour une maison efficace et agréable au quotidien. Le budget lié à la construction d’une maison contemporaine peut dépasser celui de la maison traditionnelle, mais tout dépend encore une fois des finitions et des matériaux choisis.

Les constructeurs proposent généralement de personnaliser votre maison moderne, notamment en employant des matériaux nobles et durables, ou en incluant des prestations exceptionnelles, telles que le toit-terrasse, très prisé sur les maisons modernes. Vous pouvez aussi opter pour des fonctions écologiques sur votre maison contemporaine, afin de l’inscrire dans son temps. La structure du bâti est de qualité et vous bénéficiez d’un habitat moderne, tout confort, avec des personnalisations qui peuvent aussi faire monter votre budget.

Votre maison moderne sera accessible à la construction autour de 1 500 à 2 500 euros le mètre carré, en fonction des prestations choisies. On oscille entre le milieu de gamme et le haut de gamme. Ce type de maison a été notamment plébiscité depuis la baisse de notoriété de la maison traditionnelle typique des années 1980-90.

La maison à toit plat : le compact

Envie d’un style résolument plus moderne, efficace et compact ? La maison à toit plat fait fureur de par sa modernité. Avec son esthétique hors du commun, la maison à toit plat n’est pas autorisée en construction partout. La commune dont dépend votre terrain peut vous en dire plus en fonction du Plan local d’urbanisme local (PLU). 

Les restrictions liées à la construction des maisons à toit plat sont liées aux risques climatiques, ce qui implique une pente minimum du toit sur les constructions, selon les régions de France. 

Une maison à toit plat peut tout à fait être adaptée en mode écologique, durable et respectueuse pour l’environnement : renseignez-vous sur la possibilité d’installer des équipements photovoltaïques et des systèmes de récupération d’eau à partir d’un toit plat !

Le coût au mètre carré de la construction d’une maison à toit plat est justifié par son aspect contemporain. Il est possible de faire construire ce type d’habitation à partir de 1 800 euros le mètre carré. Ce prix peut atteindre les 2 200 euros le mètre carré en fonction des finitions demandées et des matériaux employés spécifiquement pour votre construction.

Bien choisir sa maison et son constructeur

Vous avez une meilleure idée du type de maison que vous souhaitez et du budget que vous pouvez mettre dans votre maison ? Contactez des constructeurs et faites-vous une bonne idée de votre future maison en allant visiter des maisons témoins. C’est encore le meilleur moyen de se projeter.

N’oubliez pas, avant de faire construire votre maison, de penser à sa revente éventuelle, en réfléchissant bien à son emplacement  sur terrain. Par ailleurs, le choix du terrain doit se faire en fonction de son exposition, qui peut changer votre quotidien du tout au tout, peu importe le modèle de maison choisi. N’oubliez pas de comptabiliser le budget de la viabilisation du terrain si celui-ci n’est pas viabilisé au moment de la mise en vente.

Ayez soin de prendre le temps de faire vos listes de points positifs et négatifs sans rester bloqué sur un budget : parfois, les meilleures idées sortent de l’imprévu et du lâcher-prise. Il s’agit d’un véritable projet de vie et un constructeur de qualité est à l’écoute de vos projets, de vos goûts et de vos envies. Il vous aiguille selon les possibilités et la faisabilité de votre projet.

Une maison est un lieu de vie qui doit pouvoir accueillir les évolutions de la famille et tous vos projets. En général, les projets de construction se font lors de grands changements de vie ou d’étapes importantes : mariage, enfant, changement de statut professionnel, évolution personnelle, etc. Avec tous les conseils et les présentations que nous vous avons donnés sur les divers types de constructions de maison, vous n’avez plus qu’à vous laisser guider et à choisir celle qui sera la vôtre ! Bonne continuation sur votre projet de construction de maison individuelle !

Show Buttons
Hide Buttons